Gunman Clive : PAN ! T’es mort !

Top question ! Je tire plus vite que mon ombre, je porte un chapeau de cow-boy et je vis au Far-West, je suis…je suis…? Non monsieur, pas Lucky Luke, non ! Il s’agit de Gunman Clive, dernière création de Bertil Hörberg. C’était évident, pourtant. Mais comme je suis grand seigneur, je vais corriger votre ignorance avec une news dont je suis le seul à posséder le secret.

Bertil Hörberg, ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant le monsieur n’en est pas à son coup d’essais. Développeur de snacking-games (ça en jette, hein ?) de son état,  notre homme à cette fois-ci porté son dévolu sur le PC, via la plate-forme Desura. Et vous pouvez me croire, je serais presque à deux doigts de remettre mon ancien déguisement de cow-boy. Explications.

Prenant l’apparence d’un jeu de plates-formes en 2D, Gunman Live met en scène un jeune homme devant retrouver la fille du maire Johnson qui s’est faite kidnappée par une bande de voyous sans foi ni loi. Heureusement vous êtes là, et c’est avec la gâchette facile que vous allez parcourir les 16 niveaux remplis d’obstacles, d’oiseaux, de pièges, et surtout de boss épiques (comprenez par là qu’ils font deux fois votre taille). Mais bon, ça à la limite on s’en tape un peu, après tout l’ensemble est d’un classique extrême. Non, ici le véritable attrait vient de ses graphismes. D’une apparence assez particulière, ces derniers donneraient presque l’impression d’être superposés sur une vieille feuille de papier jauni. Un cachet assez original donc, qui justifierait presque à lui seul les 1.59€ que valent le jeu.

[youtube PMDfq8PLfLM 640 390]

Laisser un commentaire