Walter : suer sang et eau

Dans leur désir d’être de plus en plus proches du réel, les jeux-vidéo intègrent bien souvent la notion de physique réaliste. Véritable argument marketing à part entière, ce genre de caractéristique est un vrai attrape couillons, et nous tombons une fois de plus dans le panneau avec Walter.

Walter, c’est l’histoire d’un jeu de plates-formes un peu particulier, mettant en scène une flaque d’eau. A ce stade de lecture, vous venez de comprendre le subtil jeu de mots des équipes de Blossom-Minds entre Walter et water, qui signifie eau en anglais. Et oui, c’est qu’on est culturés chez GSS !

Blague à part, il faut bien reconnaître que le soft a de quoi séduire les plus réfractaires au genre. Personnage loufoque, physique particulière et environnements semi-réalistes, tels sont les ingrédients réunis ici dans une production aussi originale qu’inattendue. Alors oui je sais, le concept a déjà été exploité avec un autre titre, dont le nom m’échappe, mais puisque la qualité est au rendez-vous pourquoi s’en plaindre ? Seul ombre au tableau, il faudra attendre jusqu’en 2013 pour pouvoir y toucher sur XBLA, PSN et encore PC.

[youtube gaIWVrFcHtM 640 390]

 

Laisser un commentaire