Art of Balance TOUCH !

Les petits gars de Shin’en, pourtant davantage habitués aux shoot’em ups sur les consoles de Nintendo, nous reviennent sur 3DS avec un puzzle-game. Basique dans sa présentation, il sort pourtant du lot une fois en main…

Le Jenga pour les nuls ?
Le concept est vieux comme le monde. Vous devez disposer un certain nombre de pièces de géométrie différente, les unes sur les autres, de façon à en créer une tour qui ne s’effondre pas. Au-dessus d’un plan d’eau, le liquide vous signalant une fois touché que vous avez raté votre mission, vous avez donc le droit à une certaine base (elle aussi souvent très géométriquement originale). Sur l’écran inférieur, vous disposez de plusieurs pièces (au début deux, puis trois… puis davantage encore au fil des niveaux) que vous devez prendre au stylet.
Une fois touchée, la pièce apparait sur l’écran supérieur et vous la bougez au stylet sur l’écran du bas, en plus de pouvoir la tourner avec les gâchettes de votre console. Il ne vous reste “plus qu’à” bien la positionner. C’est là qu’est tout l’intérêt du jeu puisqu’avec une physique particulièrement bien réalisée, vous devez faire tenir tous les blocs proposés par le niveau pendant trois secondes pleines, sans qu’une des pièces ne touche l’eau. Simple ? Au début oui, mais rapidement, cela se corse véritablement.
Vous n’en verrez pas le bout !
À la manière de quelques puzzles-game possédant un concept si simple qu’une fois le moteur de jeu créé, les niveaux s’enchainent assez simplement pour les concepteurs, Art of Balanche TOUCH ! propose une durée de vie plutôt conséquente. Une dizaine de mondes, offrant chacun de 10 à 20 niveaux, sont proposés dans le mode principal du jeu. La sélection des niveaux se fait de façon non linéaire, sur un plateau “vue de face”, avec quelques cases bonus. Oranges, celles-ci vous proposent du défi supplémentaire avec un timing précis ou des configurations de niveau plus particulières.
Vous n’êtes pas obligé de finir tous les niveaux d’un monde pour en voir le bout (la case verte, plus précisément) et donc ainsi débloquer le reste des mondes proposés. Le jeu est donc assez libre dans sa découverte et quelques originalités de gameplay viendront corser les choses au cours de la partie. Enfin, un second mode “Marathon” propose une succession de défis avec seulement trois “vies” pour toute la durée de l’épreuve : combien de niveaux seraient vous capable de terminer avec seulement ses trois chances de se rattraper ? Un classement local est proposé (histoire de prêter votre Nintendo 3DS à toute la famille) et quelques succès sont à débloquer pour ceux qui aiment tout compléter. Mais avant de finir la cent-cinquantaine de niveaux proposés, il va y avoir fort à faire !
Un petit mot sur la 3D : elle est très sympathique, le tout ressort agréablement bien, mais point de vue gameplay, elle n’apporte rien. C’est un sympathique bonus, mais si vous avez déjà acheté Art of Balance sur DSi alors évitez de craquer pour cette version. Sauf si vraiment, vous tenez absolument à replonger dans ce principe de puzzle-game assez rare finalement et diablement efficace.

Laisser un commentaire