Escape the Virus : les antibiotiques, c’est pas automatique

Avec un titre pareil, vous vous dites sûrement que cette première news matinale est consacrée à un survival-horror bien gore. Loupé, et c’est même tout le contraire. Alors laissez-vous tenter, et préparez-vous à sortir votre DSi poussiéreuse du placard.

Escape The Virus, titre disponible le 5 juillet sur le DSiWare et développé par Teyon, est un jeu aux couleurs chatoyantes qui risque de mettre vos méninges à rude épreuve. Mais pas trop non plus hein, nous sommes sur une console possédée majoritairement par des enfants, ne l’oublions pas. Dans ce soft, deux scénarios, si l’on peut les appeler ainsi, sont proposés. D’un côté, il vous est proposé de récolter des morceaux d’ADN pour former la plus grande chaîne possible, à la manière du jeu Serpent, tout en combattant des méchants virus. De l’autre, vous incarnez une sorte de transporteur chargé de mettre en lieu sûr ces même pièces d’ADN. Bref, c’est simple et facilement compréhensible pour peu que vous possédiez 2 ou 3 neurones (même Ribery peut y jouer, c’est dire).

Un soft vaguement éducatif destiné aux plus jeunes, qui devront tout de même convaincre leurs parents de cracher 200 points DSi, soit environ 2€ sur le Nintendo eShop.

[youtube QGhpx-1C1OM 640 390]

Laisser un commentaire