FIST OF AWESOME : le barbu marque un point

Ecrire des news doit être dangereux pour la santé, physique comme mentale. En tombant sur ce FIST OF AWESOME, je suis naturellement tombé sur le site du studio le développant : I Fight Bears. Et à mon grand désarroi, mon chat semble surveiller tout ce que je regarde sur l’Internet puisqu’il a eu l’air de croire que j’étais un ours et m’a attaqué. Cet acte m’a fait me poser tout un tas de questions… Et si j’étais un ours ? Un ours sauvage ou civilisé ? Un ours flemmard ou bosseur ? Un ours qui newse ou un ours qui newse ?

I Fight Bears est un studio constitué d’une seule et unique personne : Nicoll Hunt. Cette personne qui me semble tout à fait sympathique (après tout, c’est un barbu écossais) a en effet besoin de votre argent : FIST OF AWESOME est développé sur son temps libre étant donné qu’il dispose d’un autre travail à côté. Ce Kickstarter est là pour l’aider à se mettre à temps plein sur le jeu, ce qui ne pourra que rendre son travail plus efficace et permettre au jeu de sortir dans le moins de temps possible. Il a ainsi besoin de 5000 livres sterling (quelque chose comme 6100 euros), sur lesquels il ne lui manque plus qu’un peu moins de £1500 avant le 12 décembre, soit dans deux semaines. Le jeu est disponible à partir de £5 (un tout petit peu plus de 6€), tandis que vous pouvez obtenir tout un tas de récompenses en augmentant le montant : la bande-son du jeu, une carte de noël, un magnet pour frigo, un poster dédicacé, un T-shirt et deux récompenses plutôt intéressantes (mais beaucoup plus chères, respectivement à 200 et 500 livres) : la possibilité d’être un personnage faisant figuration ou un personnage jouable. Cinq personnes ont déjà eu la chance d’être transposés dans cet univers, et le résultat a l’air plutôt sympa mais je vous laisse en juger avec l’avant et l’après.

Mais parlons du jeu, voulez-vous. FIST OF AWESOME (décidément, un titre de jeu a l’air vachement plus cool en majuscule, les autres développeurs devraient en prendre de la graine) est un beat’em all à l’ancienne, jusqu’à la direction artistique et ses gros pixels, s’inspirant notamment des classiques et géniaux Streets of Rage ou encore Final Fight. Vous incarnez Tim Burr, un bûcheron au nom plutôt galère à prononcer, et vous devez sauver la planète Terre d’un complot interstellaire consistant à introduire des animaux sauvages et meurtriers un peu partout dans l’histoire de l’humanité. Cela inclut donc que vous allez devoir voyager dans le temps pour battre tous ces animaux au moyen de vos seuls poings dans tout un tas d’époques : la préhistoire, le moyen-âge et bien sûr les temps modernes. Bien évidemment, vous aurez la possibilité de tabasser un ours à coups de poing comme l’indique le nom et logo du studio. Ça sort sur iOS et Android et éventuellement sur PC, Mac et Linux, plus tard. Pour donner votre argent, c’est par ici !

[youtube 6R0SVh2xq_c 640 390]

Laisser un commentaire