Malevolence The Sword of Ahkranox : vers l’infini et au-delà ! Quoique…

J’aime les gens qui prennent des risques, qui sortent des sentiers battus pour proposer quelque chose de nouveau aux joueurs. Bien sûr, tous ne connaissent pas le même succès, mais ça fait toujours plaisir. Et comme je suis sadique, j’aime quand ça tourne mal. Hélas, ce n’est trop le cas aujourd’hui.

C’est dingue, mais depuis le succès d’un certain Legend of Grimrock, j’ai l’impression que les RPG à la première personne ne cessent de proliférer, sous prétexte de rendre hommage aux piliers du genre (Dungeon Master en tête de liste).  Alors bon, on ne va pas les blâmer pour cela, mais j’ai quelques doutes concernant Malevolence : The Sword of Ahkranox, le dernier né de chez Visual Outbreak. Pourquoi ? A cause de ses prétentions. En effet, le titre nous propose une aire de jeu infinie. Rien que ça. Alors, je ne sais pas comment c’est possible techniquement, puisque rien n’est géré aléatoirement, d’après les dires des développeurs. Une promesse trop belle pour être vraie, d’où mes craintes face à ce titre. Trop peur d’être déçu m’voyez.

Bon, c’est sûr que graphiquement ce n’est pas trop ça, et le soft fait office de Skyrim du pauvre, mais laissons lui sa chance. Si jamais ça tourne mal, nous pourrons toujours brûler les locaux de la société. Disponible sur PC.

[youtube 5U7wqQPvXHs 640 390]

Laisser un commentaire