Pixel Twist

Pixel Twist

Tournez pixels ! Histoire de bien surfer sur la mode du pixelart, aussi sublime soit-elle, voici que certains développeurs se mettent en tête de nous trouver de bons jeux de rapidités à partir de ces amas de couleurs. Mais une bonne idée ne fait pas toujours un bon jeu…

Il suffit de tourner ?
A l’écran, vous avez une bouillie de pixels. Votre but est de glisser votre doigt dans tous les sens pour tourner ce tas de couleurs et tenter de les aligner pour qu’elles représentent un objet quelconque. Plutôt joli, Pixel Twist commence sa carrière avec beaucoup d’intérêt une fois installé sur notre tablette ou smartphone. Puis rapidement, il prend méchamment la poussière.
Aucun autre mode de jeu que le chronométré (combien de figures réussirez-vous à réaliser en quelques secondes ?) ne vient pimenter les parties et ce n’est pas la possibilité de se lancer des défis, eux aussi chronométrés, qui viendra changer la donne. Vous tournez votre doigt, validez la figure et le tour est joué. Bien sûr, tout cela sur le même fond musical tout du long.
Très joli, Pixel Twist manque méchamment de contenu, cela on l’a bien compris. Toujours les mêmes figures à réaliser, le même environnement sonore et visuel, voilà qui a de quoi lasser même les plus faciles à amadouer. Mais ce qui va clairement ennuyer les aficionados du genre, c’est sa facilité et son manque de rigueur.
Au hasard, cela fonctionne aussi bien !
Le plus gros problème de Pixel Twist est réellement son manque de difficulté. Vous tournez la bouillie de pixels dans tous les sens et si vous le faites avec assez de logique, vous tomberez forcément sur la figure à réaliser. Déjà, il suffit d’aligner les contours en noir bien foncé, histoire de vous repérer avec une facilité déconcertante. Ensuite, rien ne vous empêche de balader votre doigt n’importe ou, au petit bonheur la chance, dans l’espoir d’aligner les pixels : cela marche parfaitement bien.
Au final, cela fait de Pixel Twist un concept amusant, mais très mal adapté. Sans aucune durée de vie potable, trop facile d’accès, le jeu n’égaye même pas dix minutes de votre temps et on en trouve rapidement les limites. C’est dommage, surtout avec un tel potentiel ! Espérons que les développeurs reverront leurs copies pour un autre épisode basé sur la même idée.
 
 

Laisser un commentaire