Age of Empires II HD

Les éditeurs ne se contentent plus de ressortir les vieilleries : désormais, ils les améliorent. Tant mieux ? Cela dépend, tant le prix à tendance à double pour chaque petite nouveauté proposée. C’est sur Steam que Age of Empires II : The Age of Kings et son extension, The Conquerors, se refait une popularité. À t’il tout ce qu’il faut pour convaincre ?

Du solo…
Cinq campagnes de base nous racontent l’épopée de William Wallace (servant de tutorial au jeu), de Jeanne d’Arc, Gengis Khan, Saladin et Fédéric Barberousse. Chaque campagne et séparée en scénario, des “escarmouches scénarisées” qui sont les balbutiements des grands scénarios stratégiques d’aujourd’hui. Ici, vous n’aurez aucune vidéo (si ce n’est celle d’introduction), aucune personne ne ressortant visuellement plus qu’un autre, tout est dans la simplification visuelle et la stratégie au tour par tour à l’état brut.
L’extension The Conquerors est aussi ajoutée à cette version HD, amenant les campagnes de Montezuma, d’Atilla, du Cid et des Conquérants. Au total, c’est plus de 18 civilisations qui sont incluse dans ce jeu, toutes très différentes visuellement parlant.
Le jeu se joue comme n’importe quel autre STR, avec un coup de vieux évident. Vous avez un “forum”, une base principale, vous permettant de créer des villageois. Ceux-ci peuvent construire d’autres batiments, mais aussi cueillir, chasser, couper du bois, récolter de la pierre ou de l’or, pour augmenter vos différentes jauges de ressources. Alors, vous créer des bâtiments permettant de générer des soldats : archerie, écurie, caserne, château… Tout cela pour vous forger une armée et aller taper le ou les voisins.
La carte se dévoile au fur et à mesure de votre avancée ou via votre éclaireur, rapide comme l’éclair. Vous pouvez aussi créer des fermes pour générer plus habilement de la nourriture, créer un port pour pêcher et permettre de blocus à l’aide d’unités marines puissantes. Bref, Age of Empires et cette suite ont posé les bases du genre avec brio. Sur ça, rien à redire : c’est toujours aussi efficace aujourd’hui.
Améliorations simples
Le problème c’est que les bugs d’hier sont toujours d’actualité. En même temps, les fans auraient-ils apprécié qu’on corrige des soucis de pathfinding ou de collisions avec lesquels ils ont joué depuis 13 ans maintenant ? Pas sur. Mais ils sont bel est bien là, plus énervants que jamais. Pareil pour vos unités bloqués sur rien, ou qui ne savent pas se ranger proprement lorsque vous les déplacez en groupe.
Alors certes, les développeurs de cette version (Hidden Path Entertainment, les créateurs de Defense Grid) ont doublé le nombre d’unités disponibles. Cela chamboule quelques stratégies anciennes, puisque tout est doublé, plus massif, quelquefois un peu ridicule par ailleurs à l’écran. Mais c’est effectif et amusant. Cela n’empêche malheureusement que c’est la seule amélioration de taille, avec la possibilité d’y jouer en “Haute Définition”, c’est à dire avec une grande résolution et sur écran large. Reste le multijoueur pour sauver l’intérêt ?
Du multijoueur…
Le scénario en solo, c’est surtout là pour nous entraîner. Le gros du jeu se passe en multijoueur. Si un joueur sans ami peut bien entendu lancer des escarmouches avec plusieurs bots plus ou moins intelligents, l’intérêt est surtout dans la création de parties en ligne. On y retrouve des humains prêts à tout pour retrouver cette puissante sensation de contrôle qu’on éprouvait à l’époque ou tout n’était pas guidé à outrance. Car le monde du jeu de stratégie, aujourd’hui, cela reste StarCraft 2 et “les autres”, ceux qui se vendent peu et ne concernant qu’un public de niche. Age of Empires 2 à l’époque, c’était surtout un jeu populaire auquel il fallait forcément s’essayer. J’en veux pour preuve la sortie d’une version PlayStation 2.
Sauf qu’à l’époque, encore une fois, on galérait pour créer une partie. C’est l’époque ou des menus nommés TCP/IP existaient, alors qu’aujourd’hui on se demande même si on nous prévient d’une connexion avec un serveur lorsque l’on joue. On nous propose alors une véritable liste de serveurs très claire, très pratique et qui vient finalement corriger tout le gros problème “vieillot” de notre CD original qui traîne dans un fond de tiroir. C’est un des seuls rares arguments d’intérêts pour cette version HD mais mine de rien, il est costaud.
Du coup, il est bien compliqué de vous donner un avis clair. Si vous avez déjà joué au jeu à l’époque, il va vraiment falloir avoir envie de lancer des parties multijoueur pour craquer. Par contre, si vous aimez la stratégie “simple” et n’avez pas assez ou pas du tout profité de ce titre d’exception à sa sortie, alors cette version HD est clairement pour vous. En soi, elle est réussite : il lui manque juste davantage d’amélioration plus osées, qui ne caressent pas le fan original dans le sens du poil tout en lui donnant ce qu’il aime à manger. De l’audace, en clair.

0 réflexion au sujet de « Age of Empires II HD »

Laisser un commentaire