Le Secret des Poulpes de l'Espace

Ne nous voilons pas la face : généralement, les jeux sans budgets qui semblent trop ambitieux sont de véritables viviers à erreurs de Design et autres grossièretés qu’on a bien du mal à avouer à leurs créateurs toujours plein de bonnes intentions. J’étais persuadé que ce “Secret” serait de cet acabit et je me suis méchamment trompé !

no images were found

Ne pas fustiger Fusty Game…
Oh bien sur, Le Secret des Poulpes de l’Espace ne fait rien au premier abord pour nous rassurer. Se lançant sur une cinématique très grossière avec des modèles 3D charmant mais manquant évidemment de finition, le jeu nous raconte une invasion de poulpes extraterrestres et la rébellion quasi-instantanée de “P’tit Gars”, le joueur, accompagné de son robot T.O.D. Conçu en deux/trois coups de clé à molette sans une once de logique scénaristique, le robot apparaît au centre de l’écran dès les premières secondes pour ne plus jamais nous quitter.
On a le droit à un jeu entièrement réalisé en 3D, mais à la caméra fixe en scrolling horizontal. Le but est de traverser un niveau au level-design souvent très bordélique, il faut bien l’avouer, dans l’optique d’en trouver la sortie. Pour cela, il faudra jouer avec les plateformes, se battre à mains nues contre les aliens ou bien réfléchir à nos sauts sur les murs, aux tremplins disponibles (sous forme de fleurs rebondissantes) et autres jolies idées de Game Design déjà vues autre-part mais ici très bien réutilisées.
Pour se battre et progresser, il y a aussi un moyen bien plus convaincant et original : la création de blocs. Votre Robot T.O.D peut assimiler des matériaux (roches, fleurs, etc.) permettant la création de blocs de différentes couleurs et fonctions. Ainsi, si les blocs de bases vous permettront de créer des plateformes de fortune ou d’écraser les ennemis, d’autres permettront de “surfer” dans les airs, seront de véritables bombes puissantes ou encore, des tourelles automatiques. Et non, cela ne sert à rien que je vous parle du “Juke-block” de Rick Astley, il vaut mieux le découvrir en direct !

no images were found

“Tue des blocs !”

Une dizaine de niveaux très similaires visuellement vous attendent dans ce Secret des Poulpes qu’on attendait clairement pas aussi réussi. Car effectivement, le level-design laisse à désirer malgré les très grandes zones proposées, il y a évidemment des problèmes de collision  mais tout le reste est très correct. Ainsi, on a une physique de qualité, des blocs aux utilités très diverses et surtout, un feeling que ce soit au clavier ou à la manette qui rivalise avec les meilleurs jeux du genre.
Du coup, difficile de faire la fine bouche, surtout que c’est gratuit ! Alors on est loin d’avoir là un grand jeu, mais c’est un bel effort et surtout, un magnifique hommage à une multitude de réference qui nous est proposé avec jeu. On remarquera cependant que les aliens “poulpes” sont très bien doublés (surtout pour de l’amateur !) mais qu’ils ne cessent d’être grossier ce qui, avouons-le, est assez lourd au bout d’un moment et manque un peu de professionnalisme. Mais là, je chipote violemment comme je ne le ferais peut-être pas avec un projet plus consensuel que celui-ci.
Que dire si ce n’est “bien joué !” ? Le Secret des Poulpes de l’Espace se permet qui-plus-est de débarquer avec un mode multijoueur à quatres modes de jeu différents sur huits niveaux. C’est la cerise sur la gâteau  surtout que les affrontements à plusieurs sont assez réussis et jouissifs. En clair, il n’y a aucune raison pour que vous ne vous lanciez pas à la découverte de ce secret entièrement gratuit, assez court (deux heures en ligne droite) mais qui proposera tout de même une certaine rejouabilité avec ses nombreux secrets à déceler.

Laisser un commentaire