Japan Expo : on a pas d’indé, mais on a des jeux !

Oui, oui, je vous vois venir de loin vous là, « Ouais Japan Expo c’était la semaine dernière, ça sert à rien de faire une news bla bla bla… ». Alors déjà, je fais ce que je veux, hein. Pis ensuite, cette année Japan Expo était plus riche en jeux que jamais, avec quelques exclue jouables pour la première fois en France. Donc on vous en parle ici !

La file d'attente de Saints Row IV. D'accord...
La file d’attente de Saints Row IV. D’accord…

Pour ceux qui ne le savent pas, Japan Expo (depuis quelques années liée avec la Comic Con’) c’est une convention sur la culture japonaise qui a lieu tous les ans autour de Paris. Temple sacré du cosplay, du manga, de l’animation et maintenant du jeu vidéo, Japan Expo est devenu LA convention incontournable de France (voire d’Europe) avec les années.

Voila pour la petite présentation, maintenant, les jeux. Comme je l’ai dis plus haut on a été plus que gâté cette année avec un peu plus d’une trentaine de jeux différents dispos sur le salon. Et c’est maintenant qu’on tombe de son petit nuage, les 2/3 de ces jeux sont déjà sortis chez nous malheureusement, MAIS on a eu droit à quelques démos jouables de jeux à sortir cet été ou à la rentrée, voire même l’année prochaine !

Je ne vais pas vous parler de tous les jeux car 98% d’entres eux sont des suites de jeux déjà très connus. Mais dans les jolies exclues du salon on pouvait compter Pikmin 3, les prochains jeux Mario, les 2 prochains Zelda, à savoir Wind Waker HD et A Link Between Worlds, Donkey Kong Country Tropical Freeze, le dernier Shin Megami Tensei et Sonic Lost World. Vous l’aurez compris, Nintendo domine le salon coté jeux vidéo avec l’un des plus gros stands de la convention (comme d’habitude). Mais on a quelques outsiders plus intéressants comme Saints Row IV, le dernier Suda 51, Tekken Revolution, Yaiba Ninja Gaiden Z, les habituels jeux de combats des licences Shonen Jump (Naruto, One Piece et Saint Seya) et pour finir, le prochain Tales of.

Ouf, enfin fini ! Bon je vais pas mentir on a pas joué à tout, déjà parce qu’il faut faire la queue et qu’on n’a pas forcément le temps, pis certains titres ne sont pas spécialement intéressants à tester 10 mins en convention. Aussi, même si mon petit cœur de novice voulait que j’aille poser une main sur Saints Row IV, je n’ai pas pu (constamment 40 minutes de queue). Donc pour résumer, toutes les suites de titres citées au-dessus sont quasi identiques à leurs prédécesseurs et c’est pourquoi je ne vais pas en parler (et oui, ça veut dire pas de Zelda).

Le stand Nintendo dans toute sa splendeur.
Le stand Nintendo dans toute sa splendeur.

Je vais quand même faire une exception avec Sonic Lost World, qui a fait un jeu bien mais pas totalement top la dernière fois et qui donc reset son gameplay pour le nouvel épisode. Au-delà de la prise en main de la tablette Wii U que je trouve infecte (les boutons sous les sticks c’est le mal !), le jeu semble avoir prit un bon tournant, c’est rapide, fluide, jouable, la cohérence des decors a été totalement oubliée pour donner lieu à du pur level design, ce qui je l’espère augurera du bon pour le jeu. Pour le reste c’est très coloré et plein de petits secrets cachés un peu partout. Quelques soucis cependant dans les niveaux en vue 3eme personne, il est un poil difficile de bien appréhender la distance à laquelle on va atterrir. Pour en finir, les 3 stages de la démo étaient très fun, différents à tous les niveaux et me font croire à un bon épisode pour notre petit hérisson bleu.

On fait un rapide passage sur le jeu qui m’intéressait le plus du salon, Yaiba Ninja Gaiden Z, dévoilé à l’E3 ya deux ans, nous n’avons eu droit qu’à quelques trailers depuis et là, enfin, une version jouable ! Etant un gros fan de la série Ninja Gaiden et de son gameplay qui est à mon gout l’un des meilleurs gameplay de beat them all 3D jamais conçu à ce jour, je m’attendais quelque chose de forcément un peu bien. Mais en fait, grosse déception… Yaiba Ninja Gaiden Z retourne plusieurs années en arrière dans sa façon de jouer. Aucun contrôle sur la camera (et le stick libre n’est PAS DU TOUT utilisé dans le gameplay), liste de combo trop peu fournie, le bouton de chope est le même que celui de l’exécution, ce qui rend l’exécution impossible quand les ennemis sont collés (ce qui arrive TOUT le temps). Bref, assez pauvre, brouillon et pas specialement beau, le titre n’a rien d’un Ninja Gaiden si ce n’est le nom. Je note quand même l’esthétique comics assez sympa dans son genre et le gore toujours présent (même s’il n’y a rien de jouissif à démembrer des zombies).

Je passe sans plus attendre à Killer Is Dead qui était lui aussi jouable pour la première fois (le jeu sort dans 1 mois, mais l’initiative était quand même sympa). La c’est… comment dire… je vais essayer de décrire comme je peux. Les phases d’action sont un mélange entre un Shadow of the Damned shooté au speed et un No More Heroes qui se la joue Metal Gear Rising… Voila… Je sais pas quoi dire de plus de cette démo pour l’instant. Ce qui est sûr c’est que comme d’hab avec les jeux de Suda 51, le contexte et l’univers sont barrés et vachement fun, mais le gameplay est toujours un peu brouillon et nuit à l’expérience globale. Avant de vous quitter, je vais cependant parler vite fait de la partie « dating sim » de la démo. Le protagoniste du jeu se retrouve dans un bar à draguer une nana. Là, enfilage des « gigolos glasses » et hop ! On voit à travers les vêtements de la madame ! C’est l’occasion de placer un mini jeu où il faut mater certaines parties de la nana sans se faire voir et lui offrir un cadeau à la fin en fonction de ce qu’elle aime. Tout ça pour avoir droit à une scène post sexuelle façon Mass Effect, et apparemment un bonus de stat si on continue le jeu.

Voila voila pour les jeux de Japan Expo, ici, pas la place aux indés mais après tout, Game Side Story c’est l’indé, mais pas que…

Mia0uss

Mia0uss

-

2 pensées sur “Japan Expo : on a pas d’indé, mais on a des jeux !

  • Skywilly
    27/07/2013 à 16:08
    Permalink

    C’est façon de parler, voyons ;) C’est parce qu’on s’attend pas à ce qu’un site comme GSS parle de ce genre de gros évenement. Néanmoins, merci de l’avoir précisé !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.