Captain Toad: Treasure Tracker

Ce qu’il y a de bien avec la Switch, c’est que vous pouvez (re)découvrir les perles rares que Nintendo a pu sortir sur sa regrettée WiiU quand tout comme moi, vous avez fait l’impasse sur cette dernière. Ce n’est pas tellement qu’elle ne m’intéressait pas en tant qu’amoureux des consoles du géant japonais depuis bien longtemps déjà. Je me disais, sans doute comme beaucoup, que je la prendrai l’année prochaine, quand elle aura suffisamment de jeux pour me contenter. Puis finalement, la nouvelle console hybride de Nintendo pointa le bout de son nez avant que je ne puisse résoudre mon indécision. Et tant mieux.

Lire la suiteCaptain Toad: Treasure Tracker

Super Smash Bros. Ultimate

Lors de son événement annuel parisien d’après E3 réservé à la presse, Nintendo avait mis de nombreuses bornes à disposition des journalistes et blogueurs pour s’assurer que tout le monde puisse essayer le futur rouleau compresseur de la Switch.

Lire la suiteSuper Smash Bros. Ultimate

Vasquaal fait le bilan des Tendances 2017

Note du rédacteur en chef, Skywilly, qui adore se citer lui-même et se regarder dans la glace au moins une fois toutes les heures : “Quand j’ai demandé à Vasquaal de me faire une petite liste de Noël comme ses comparses, il a sorti son plus beau clavier et nous a écrit un magnifique article sur les tendances de l’année et ce qui l’a marqué. Il ne fait jamais rien comme tout le monde, mais il le fait bien ! Voici donc cet article passionnant pour tous ceux qui auraient oublié pourquoi cette année de jeu vidéo fut assez folle, riche et sans doute déterminante pour la suite.”

Lire la suiteVasquaal fait le bilan des Tendances 2017

Kirby’s Blowout Blast

Nintendo deviendrait-il éco-responsable ? L’entreprise est en effet devenue spécialiste du recyclage, entre la NES et Super NES Mini, et les extractions de mini jeux tirés de gros jeux pour en faire des stand-alone, on est en droit de se poser la question. Suivant l’exemple de Captain Toad’s Treasure Tracker, qui était à la base un mini jeu de Super Mario 3D World, Kirby’s Blowout Blast est lui aussi un stand-alone tiré d’une épreuve bonus de Kirby Planet Robobot. Sauf que contrairement à Captain Toad, ici on est sur quelque chose de beaucoup moins ambitieux.

Lire la suiteKirby’s Blowout Blast

Mario Kart 8 Deluxe

La Switch, comme toute nouvelle console, ne dispose pas d’une très grande ludothèque à sa sortie. Bien heureusement la petite nouvelle de Nintendo est arrivée avec un Zelda que bien des rédactions nous ont présenté comme le jeu de l’année. Commence à présent à apparaître d’autres titres parmi lesquels un poil de nouveauté, un excellent reboot (Comment ? Vous n’avez pas encore acheté Wonderboy : The Dragon’s Trap ?) et une flopée de rééditions, dont pas mal de titres SNK ainsi que ce Mario Kart 8 Deluxe. Et si d’habitude, les rééditions servent à gonfler artificiellement la ludothèque de départ d’une console, dans le cas présent, c’est un peu différent.

Lire la suiteMario Kart 8 Deluxe

Nintendo Switch (3/3) : Qualités et défauts

On ne peut pas dire que ce ne soit pas tendu dans les bureaux du géant japonais. La prochaine console Nintendo, la Switch, va devoir réinstaurer la firme dans les chaumières après une WiiU qui ne s’est pas vraiment bien vendue. Aux soucis habituels d’absence d’éditeurs tiers s’ajoute désormais la crainte d’un Online plus qu’en retard. Mais finalement, qu’en pensent vraiment les développeurs des jeux de demain que Nintendo courtise sans cesse ?

Lire la suiteNintendo Switch (3/3) : Qualités et défauts

Nintendo Switch (2/3) : Une console pour les indépendants ?

On ne peut pas dire que ce ne soit pas tendu dans les bureaux du géant japonais. La prochaine console Nintendo, la Switch, va devoir réinstaurer la firme dans les chaumières après une WiiU qui ne s’est pas vraiment bien vendue. Aux soucis habituels d’absence d’éditeurs tiers s’ajoute désormais la crainte d’un Online plus qu’en retard. Mais finalement, qu’en pensent vraiment les développeurs des jeux de demain que Nintendo courtise sans cesse ?

Lire la suiteNintendo Switch (2/3) : Une console pour les indépendants ?

Nintendo Switch (1/3) : Ressenti global de développeurs indépendants

On ne peut pas dire que ce ne soit pas tendu dans les bureaux du géant japonais. La prochaine console Nintendo, la Switch, va devoir réinstaurer la firme dans les chaumières après une WiiU qui ne s’est pas vraiment bien vendue. Aux soucis habituels d’absence d’éditeurs tiers s’ajoute désormais la crainte d’un Online plus qu’en retard. Mais finalement, qu’en pensent vraiment les développeurs des jeux de demain que Nintendo courtise sans cesse ?

Lire la suiteNintendo Switch (1/3) : Ressenti global de développeurs indépendants

Event – Présentation de la Nintendo Switch

Depuis son annonce et les premières informations diffusées, la Nintendo Switch intrigue. Parce qu’une nouvelle console est toujours source d’interrogations et d’espoir, mais aussi parce que Nintendo maintient sa ligne de conduite, qui consiste à se différencier nettement de ses concurrents Sony et Microsoft. La Switch est donc innovante, et la nouvelle machine de Big N délaisse à nouveau la performance au profit de nouvelles expériences de jeu potentielles. Le vendredi 13 janvier dernier, la console était présentée à la presse. Alors, qu’est-ce que ça donne ?

Un article écrit par Crim & Mwarf

Lire la suiteEvent – Présentation de la Nintendo Switch

Chase : Cold Case Investigations – Distant Memories

En voilà un bien beau cadavre réanimé ! Six ans après la fermeture du studio CiNG pour cause de faillite, certains de ses membres se sont retrouvés chez Arc System Works. Six ans plus tard, ils se sont regroupés sous la tutelle de Taisuke Kanasaki (déjà réalisateur sur de nombreux jeux CiNG) pour un jeu dans la veine de ce pour quoi le studio était connu. Ainsi, Chase: Cold Case Investigations – Distant Memories est un mélange entre visual novel, point’n click et jeu d’enquête ; suite spirituelle aux Another Code, Hotel Dusk et Last Window ayant fait la gloire du studio japonais durant les années DS notamment, quand il aurait fallu qu’ils fassent celle de leur compte en banque. Quelques mois après sa sortie au Japon, Chase se retrouve enfin à son tour sur les eShop 3DS occidentaux.


h2x1_3dsds_chasecoldcaseinvestigationsdistantmemories


Qui va à la Chase… ne perd pas sa place

Les anciens de CiNG n’ont pas perdu la main, et ça se sent. On retrouve une certaine ambition et un certain cachet qui leur sont propres, qu’on ne retrouve pas vraiment ailleurs. Stylet à la main, on se retrouve ainsi dans la peau de Shounosuke Nanase, détective aux affaires classées ressemblant étrangement à Kyle Hyde, protagoniste d’Hotel Dusk et Last Window. Assez ironiquement, on enquête sur des événements suspects s’étant déroulés 5 ans plus tôt – comme si le jeu était à propos du cadavre et de la fin abrupte de CiNG eux-mêmes. C’est avec grand plaisir que l’on se (re)plonge dans cette ambiance noire portée par une très jolie bande-son et un design assez soigné (surtout au niveau character design en fait, sinon on retrouve un seul décor, des animations assez basiques et des transitions pas incroyables entre chaque scène). Là où l’on retrouve encore plus de plaisir, c’est évidemment quand l’on découvre une écriture similaire aux jeux CiNG, gage de qualité s’il en est ! Celle-ci se retrouve autant dans les personnages principaux que dans la trame scénaristique du jeu.

L’histoire, plutôt sympathique, se suit alors comme un visual novel : on appuie sur une touche pour passer au dialogue suivant. L’interactivité est assez rudimentaire, se résumant à des choix de dialogue lors d’interrogations et des scènes de recherche d’indice. Le premier consiste globalement à choisir la direction des questions, étant en réalité une sorte de vrai/faux où l’on se fait réprimander en choisissant la mauvaise ligne à dire, pouvant mener à un game over si l’on n’a pas trop suivi et qu’on dérive de l’enquête. Le second se résume à inspecter des photos (après tout, on travaille sur des affaires classées…) et zoomer dans tous les recoins histoire de découvrir quelques indices faisant avancer l’enquête. Concrètement, celle-ci avance toute seule : la plupart des grosses avancées se fera via la seconde détective et assistante, Koto Amekura, qui annoncera avoir trouvé telle ou telle chose après une ellipse. Si le choix d’utiliser des ellipses et de ne faire vivre aux joueurs que quelques moments de chaque journée est un choix intéressant narrativement – notamment pour donner l’impression du temps qui passe ou pour éviter des passages plus fastidieux, on regrette quand même de ne pas finalement pas beaucoup faire un travail de détective soi-même. Il reste assez agréable de se retrouver à recoller les morceaux en même temps que les personnages principaux et ainsi à résoudre le mystère en même temps qu’eux, ce qui est probablement une des plus grandes forces du jeu.


vivaldi_2016-10-16_03-56-47


Distant Memories Of A Time When Games Came Out Complete

Malheureusement, il semblerait que – même après autant d’années – les ex-développeurs de chez CiNG aient toujours leurs échecs financiers précédents en travers de la gorge, ce retour aux sources étant plutôt sage et prudent. Se finissant aux alentours d’une heure de jeu (moins si vous lisez vite, plus si vous lisez lentement), ce Chase: Cold Case Investigations a plus des airs de démo ou de prologue qu’autre chose et laisse énormément sur sa faim. A vrai dire, je ne serais pas étonné que ce soit le cas histoire de tester les eaux et de voir si le public est plus présent que sur la génération précédente. Le pluriel dans le titre ne fait que le confirmer : cela ne serait que le début. Peut-on alors s’attendre à un jeu plus gros à venir ? Ou simplement des enquêtes sortant une à une, dans un format épisodique, sur l’eShop ? Pour l’instant, on ne sait pas vraiment…


Modeste, c’est le mot parfait pour décrire Chase: Cold Case Investigations – Distant Memories. Le potentiel est clairement là, le jeu laissant apparaître tout un tas de trames scénaristiques plutôt intéressantes, surtout dans le contexte de l’écriture et de la maturité pour lesquels les jeux de CiNG sont connus. Le jeu se termine sur une fin complètement ouverte, liant cette première enquête au passé traumatique d’un personnage principal se posant en digne hériter de Kyle Hyde, donnant plus qu’envie de découvrir la suite. Au vu de cela, ce n’est probablement pas un manque d’ambition qui pose problème. On se doute alors que c’est plutôt une crainte de ne pas réussir à se vendre, mais je ne suis pas convaincu qu’une sorte de prologue vendu six euros soit la meilleure des idées, aussi enthousiaste que ce prologue peut nous laisser pour tout ce qu’il pourrait augurer à la suite. Affaire à suivre !