TNT Racers Nitro Machines Edition

Sorti sur WiiWare à l’époque de la Nintendo Wii, TNT Racers revient sur la nouvelle console de salon de Nintendo avec la ferme intention de jouer les MicroMachines. Pari réussi ?

Le plus rapide gagne !

Keen Games revient donc sur WiiU et nous propose un jeu de voiture vue de haut ou, après un petit timer, vous devez aller le plus vite possible vers le haut de l’écran. Tous les adversaires qui toucheront le bas seront expulsés de la partie et reviendront en “fantôme”. Ceux-ci pourront encore vous gêner le passage, mais ils ne gagneront pas la partie ! Rapidement, cette idée devient absolument magnifique à quatre joueurs. Les niveaux sont assez fourbes pour être piégés, avec des bonus d’armes qui apparaissent sur la carte au bon moment dans les virages et une caméra toujours bien positionnée.

Comme dans le vieux MicroMachines, il faut principalement aller le plus vite possible vers l’avant et éviter les armes ennemies. Néanmoins, un petit côté Mario Kart est aussi timidement de la partie dans certains modes de jeu plus enclins à vous proposer des tours de pistes ou une chasse aux score (sachant que n’importe quelle action vous rapporte un peu ou beaucoup de points en fonction de son efficacité).

En solo, vous avez même le droit à une quinzaine de défis très réussis permettant une explication du gameplay progressive et vous permettant de rapidement vous familiariser avec les éventuelles stratégies à appliquer. Évidemment, il faudra que chaque joueur en local ait déjà terminé ces missions pour que le jeu ne soit pas trop déséquilibré…

À moins que ce ne soit le plus fourbe ?

Malheureusement, TNT Racers a un gros défaut : il ne propose aucun jeu multijoueur en ligne alors que tout s’y prêtait énormément. On ne comprend pas bien cette absence, mais elle pénalise méchamment le titre qui propose pourtant des parties très amusantes entre humains. Les bots, eux, sont franchement énervants : ils ne semblent jamais atteints des mêmes malus que nous (le mode miroir activés par certains gadgets par exemple, dont ils se moquent éperdument) et quelle que soit leur difficulté choisir en “course rapide”, ils restent très fair-play et peu contraignants.

On reprochera aussi au jeu de propose des niveaux un peu trop lisses, qui n’osent jamais proposer de belles escapades. C’est plein de virages, mais jamais éblouissant. Heureusement, visuellement, c’est réussi, bien que sommaire. On notera aussi que l’ambiance jazzy est intéressante, plutôt percutante au lancement du jeu, mais que les musiques se répètent vite et lassent rapidement.

Reste que niveau durée de vie, c’est très juste. Au fil des courses effectuées, on débloque niveaux et type de voitures (allant de la Formule 1 au Camion en passant par une voiture-tortue plutôt atypique) et puis c’est tout. C’est assez sommaire, efficace pour trois petites heures tout au plus. Reste que le jeu, pour le prix auquel il est proposé, vous remplira parfaitement une soirée entre amis, voire plusieurs !

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.