Finn & Jake's Epic Quest

“Adventure Time ! Come on grab your friends ! We’re going to a distant land !”. Si vous connaissez ce refrain, alors vous ne serez pas en terre inconnue avec ce test de la dernière adaptation Adventure Time, cette fois pour PC et consoles de salon…

Finn le garçon et Jake le chien

Dans un monde entièrement en 3D, vous jouez le jeune Finn ou, d’une simple pression de bouton, le chien Jake. Les deux personnages sont sensiblement identiques : il est possible de frapper un coup, de frapper plus fort et d’esquiver avec une roulade. Inutile de vous dire que l’intérêt de passer de l’un à l’autre est moindre pour ceux ne connaissant absolument pas l’univers. Il faut dire aussi que pour eux, le jeu va sembler bien obscur. Car clairement, il s’oriente entièrement autour du Fan Service.
Le but est de parcourir la demi-dizaine de mondes proposés, découpés en plusieurs morceaux “à l’ancienne”. vous aurez les niveaux 1-1, 1-2, puis 2-1, 3-1 et ainsi de suite. Chaque niveau est positionné plus en hauteur que le précédent et si vous tombez d’un rebord, vous revenez au niveau précédent. Mais au delà de cela, Epic Quest propose une évolution assez simple du gameplay. En gros, vous allez devoir frapper de l’ennemi pour augmenter de niveau. Tous les trois niveaux environ, vous pourrez dépenser votre argent dans une mise à niveau de vos armes et ainsi augmenter votre force de frappe.
Vous collecterez enfin des parchemins, au début inconnus puis une fois validé, révélant toujours leur utilité. Ce principe de découverte est plutôt amusant pour les fans du dessin-animé car ils sont toujours basés sur une référence, un personnage connu des épisodes télévisés, etc. Jusqu’à quatre parchemins peuvent être liés aux quatres fléches du pad numérique de votre manette. Et bien entendu, vous pouvez stocker autant de parchemins que vous en trouverez.

Vraiment juste pour les fans !

Finn & Jake : Epic Quest n’est pas un bon jeu au sens propre du terme, puisqu’il souffre d’une extrême facilité, d’une extrême répétitivité, sans parler d’une modélisation 3D pas toujours joyeuse. En effet, on se demande bien pourquoi les développeurs continuent d’adapter en 3D des dessin-animé en 2D sans que ce soit logique d’aucune sorte. Le jeu pêche aussi par un manque d’évolution des niveaux, qui se suivent et se ressemblent énormément en terme de level-design. Seule l’atmosphère change, passant d’une plaine à de la glace puis un volcan… Les classiques, en somme.
Heureusement, l’ambiance est ponctuée par les voix originales des personnages et surtout, par des musiques chiptunes de très bonne qualité. Clairement, pour un fan curieux, il y a de quoi s’amuser quelques petites heures. De là à dire que c’est un bon jeu et le conseiller aux autres… N’abusons tout de même pas !

[youtube 87vOBPOPecA 640 390]

Laisser un commentaire