David

Les petits jeux sont souvent les plus étonnants et le titre de Fermenter Games ne déroge pas à la règle. Simplement nommé David, ce qui le rend difficile à trouver sur la toile mine de rien, ce titre s’inspire de Shadow of the Colossus et fait dans le minimalisme le plus total. Découvrez…

Geometry of the Colossus

David est un cube, entouré d’une aura lui permettant de lancer des sbires à la souris. Pour cela il faut cliquer sur David, le temps se met alors au ralenti, puis il faut cibler un endroit avant de relacher pour voir la multitude de boules de couleurs jaillir à l’écran et revenir vers David, comme aimantées. Cela sera bien utile à notre petit carré héroique pour battre les 9 boss du jeu, se situant chacun derrière l’une des portes du menu principal. Neuf boss, pas un de moins, sans aucun niveau à explorer ou presque, c’est tout le principe inspiré de Shadow of Colossus avec un sens du minimalisme assez exceptionnel.
Si le premier boss sera assez simple : une simple masse de triangles vous fonçant dessus, ne demandant qu’à être esquivée grâce à vos sauts entre deux tirs bien placés, les choses vont vite se corser. Des ennemis posséderont un bouclier (un carré “creux”) demandant d’être frappé une fois avant de pouvoir atteindre celui qu’il protège. Ensuite vient un peu de niveau à explorer, très rapidement, juste pour éteindre des faisceaux lumineux vous empêchant d’avancer vers votre cible. Attention aux projectiles, cependant !

La simplicité convaincante

À chaque fois que vous exploserez un Boss, vous obtiendrez une ou deux gemmes (en fonction du niveau de difficulté). Si vous avez récolté la moitié des gemmes du jeu, vous débloquerez le mode Arène qui est un nouveau jeu à lui tout seul. Tout se transforme en une sorte de Geometry Wars avec le principe de ralenti et de visée à la souris. Il y a des classements en lignes et à chaque fois que vous tuez des ennemis, vous obtenez des points que vous pouvez dépenser pour améliorer votre David.
Ajoutez à cela la possibilité de débloquer un autre niveau en obtenant toutes les gemmes du jeu (il faut donc finir les neuf boss en mode Difficile) et les quelques surprises cachées (du basket, des chapeaux) et vous aurez finalement assez de durée de vie pour les 2 petits dollars que demande Fermenter Games pour cette véritable surprise. Car oui, David est un jeu réussi en tous points : il est amusant, intelligent, original, beau, musicalement réussi bien que discret et propose une durée de vie plus intéressante que prévu. En clair, c’est un achat obligatoire pour qui aime les jeux expérimentaux.

0 réflexion au sujet de “David”

  1. C’est pour des tests de jeu que je n’avais jamais entendu parle (comme celui-ci) que je viens regulierement sur gameSideStory!
    Je vais de ce pas l’essayer.

Laisser un commentaire