Jet Car Stunts

Faisant immédiatement penser à Trackmania et ses circuits acrobatiques, Jet Car Stunts repousse encore plus loin les limites en munissant les véhicules d’un réacteur d’avion et d’un aérofrein pour un meilleur contrôle aérien !

Toujours plus vite, toujours plus haut, toujours plus…. aaaaaaaaaaaaaaah

Au volant d’un véhicule ressemblant à une formule 1, vous évoluerez sur des circuits situés au-dessus des nuages. Les commandes sont typées arcade : accélération, frein, turbo et… aérofrein pour pouvoir modifier sa trajectoire dans les airs car oui il va y avoir des sauts, beaucoup de sauts. Trois modes de jeu sont disponibles : plate-forme, contre-la-montre et collectionneur.

Le but du premier est très simple, traverser tout le niveau sans chuter dans le vide et sans que la voiture ne se retourne (la même chose que son homologue sur Trackmania). Il mettra à l’épreuve vos dons de pilote ainsi que la gestion de votre barre de boost car celle-ci ne se rechargera qu’à chaque point de passage. Utilisez-en trop pour une section et vous n’en aurez plus assez pour effectuer le saut suivant.

25 circuits seront à terminer, classés en très facile, facile, moyen, difficile et très difficile. Evidemment, si les premiers seront une simple formalité, les derniers seront uniquement constitués de plate-formes très éloignées les unes des autres, quand il ne faudra carrément pas passer au travers d’anneaux durant un saut ! Terminer sans faire de faute vous permettra d’obtenir la médaille d’or, en faire moins de 5 vous garantira une médaille d’argent et moins de 10 celle de bronze. De toute façon, plus de 10 signifiera surtout la disqualification et vous devrez recommencer le circuit à zéro.

Le contre-la-montre se déroulera sur des circuits plus classiques et un peu moins acrobatiques. La physique de la voiture sera un peu différente et cette dernière partira assez facilement en glisse dans les virages pour procurer des sensations de conduite très agréables. Le but est simple, mettre le moins de temps possible pour parcourir les cinq tours du circuit. Même s’ils sont plus classiques, certains comporteront des sauts très longs qui mettront vos nerfs à rude épreuve, vous obligeant à bien être droit au décollage sous peine de chuter dans les nuages et ce, cinq fois de suite.

Heureusement (ou non en fait, ça dépend si vous aimez la difficulté) les temps de référence ne sont pas trop serrés et même avec une ou deux réapparitions vous devriez remporter la médaille d’or. Un peu moins riche en nombre de courses, le contre-la-montre n’en propose que 11 réparties en 3 difficultés.

Le collectionneur sera un peu le mix des deux autres, puisqu’il faudra effectuer des tours de circuit rapidement tout en collectant des étoiles situées en hauteur. La voiture utilisée sera très légère et décollera à la moindre bosse, vous permettant de planer pour récupérer les objectifs. Personnellement, c’est vraiment celui que j’ai le moins apprécié et je pense que les développeurs ne devaient pas en être totalement convaincus non plus puisqu’ils n’ont créé que 8 circuits différents.

Rendu simpliste mais conduite agréable

Graphiquement le jeu est minimaliste au possible : pas de texture et uniquement des formes géométriques basiques. Si au départ ça choque vraiment, on s’y fait petit à petit et ça a au moins l’avantage d’être lisible (on apprécie facilement les distances et on voit tout de suite les plate-formes sur les lesquelles on doit atterrir, les points de passage ou encore les obstacles à éviter lors des sauts). Mais un effort aurait pu être fait pour garder cette lisibilité tout en offrant un rendu un peu moins brut.

La conduite est agréable et parfaitement adaptée au jeu. Simple à prendre en main, vous aurez réellement l’impression de vous améliorer en permanence en gérant de mieux en mieux vos dérapages, vos boosts et vos sauts. Tout est une question de placement et vous prendrez de plus en plus de plaisir au fil des circuits.

Malheureusement, aucun mode multijoueurs n’est disponible et vous serez condamné à affronter les fantômes des autres joueurs ce qui n’est pas forcément très passionnant. C’est vraiment dommage car un multi sans collision aurait parfaitement fonctionné et aurait sûrement donné lieu à des affrontements et des retournements de situation épiques, vu que chaque erreur ou presque est sanctionnée par une chute dans les nuages et donc la perte de pas mal de secondes.

Un petit jeu de course sympa manquant un peu de contenu

Dire que je n’ai pas pris plaisir à jouer à Jet Car Stunts serait totalement faux. La conduite arcade est vraiment plaisante et offre surtout une bonne marge de progression : dérapages, boost, aérofrein, gestion de l’aileron en l’air pour se stabiliser, il faudra quelques heures pour maîtriser parfaitement son véhicule.

Les différents tracés sont intéressants et proposent un bon défi avec d’immenses tremplins, des vrilles, des plate-formes inclinées et bien d’autres surprises. C’est dommage qu’un éditeur de niveaux ne soit pas implémenté, car les décors uniquement constitués de formes géométriques s’y seraient bien prêtés et aurait fait oublier le manque de contenu. Si les 25 dédiés à la plate-forme vous tiendront en haleine un bon moment, vous ne ferez qu’une bouchées des 11 du contre-la-montre ou des 8 du collectionneur.

C’est d’autant plus problématique que le classement en ligne n’est pas consultable, seule votre place apparaît à la fin des courses. Vous ne saurez donc pas si ceux devant vous sont loin ou non, difficile de se motiver pour aller à la chasse au podium dans ces conditions et vu qu’aucun mode multijoueur n’est disponible (ni en local ni en ligne), on aura vite fait de ranger le jeu une fois toutes les courses découvertes.

Un dernier point noir, la caméra devient totalement folle dès que la voiture se retourne. Ce n’est pas vraiment grave puisque lorsque ça arrive c’est que vous venez d’avoir un accident et que vous devez repartir au dernier point de passage, mais ça donne une impression de jeu inachevé.

Au final, à 10€, bien que sympathique, le titre de Grip Games s’avère un peu cher pour le contenu proposé. C’est vraiment dommage car le principe des cascades et du contrôle aérien via l’aérofrein était bon. Mais si les jeux de courses solo et le trial vous plaisent, n’hésitez pas à vous le procurer dès qu’il sera en promo.

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.