Hotline Miami 2: Wrong Number – Preview Gamescom 2014

Qu’elle fut courte ma session sur l’un des jeux que j’attend certainement le plus. Le premier Hotline était fou-furieux, sanglant, ultra-violent au point que même Kubrick n’aurait pu le renier, et le tout enrobé d’une atmosphère eigthies unique bien appuyée par une bande son de qualité. Premier contact rugueux, donc, avec sa suite que beaucoup attende. C’est bon de se rappeler parfois que l’on est peu de chose quand un jeu vous met la fessée en public.

no images were found

Beautiful violence

Premier contact avec la suite de Hotline Miami, et franchement, ça m’a fait mal. Le jeu n’a pas oublié d’être difficile, et honnêtement, je vois mal comment il en aurait pu être autrement. Bien évidemment, il ne sera pas insurmontable, tout retors qu’il est, tout viendra à temps pour qui saura être patient. Tout die and retry qu’il est, chaque mort est encore l’occasion d’apprendre et de s’améliorer. C’est comme le vélo, on oublie pas, mais il faut quand même s’entraîner un peu avant d’espérer faire le Tour de France.

L’IA des ennemis m’est apparue vaguement – un tout petit peu plus – réactive que dans le premier volet. Ou peut-être étais-je tout simplement trop rouillé. Mais si la difficulté est un problème qui vous interroge, parce-que vous aimez la souffrance, alors sachez que de nouveaux masques sont prévus au programme. C’est donc reparti pour le zoo, mais c’est surtout l’occasion de tester tout un tas de possibilités en matières de gameplay, et par conséquent de s’imposer de nouveaux challenges bien plus variés qu’auparavant.

En effet, le gros souci des masques du premier Hotline était que certains se différenciaient peu les uns des autres. Ce problème de variété pourrait très bien s’atténuer dans cet épisode-ci. Prenons par exemple le premier masque que j’ai eu la mauvaise idée de tester. Il s’agissait d’un masque très particulier qui vous empêche d’utiliser la moindre arme, de mêlée ou à feu et à sang. Son seul attribut ne vous permet que de vous battre à l’aide de vos deux points. Forcément d’un coup, le jeu est beaucoup plus dur ! Idéal pour se réveiller le matin.

Et allez hop, je prends un autre masque pour voir, imaginant naïvement que les choses seront plus simples, puisque effectivement, je peux cette fois-ci utiliser un flingue. Sauf que je remarque qu’il y a un problème Houston. Je n’ai pas qu’un seul gars à diriger, mais deux types. L’un d’entre eux pointe son arme sur la tempe de l’autre qui tient entre ses mains une tronçonneuse. Le principe est celui-là : un bouton sert à tirer des balles avec le mec qui tient le pistolet, un autre bouton sert à découper avec la tronçonneuse de l’autre. Dit comme ça, on dirait que c’est assez facile à gérer. Et bien détrompez-vous, car dans les faits, c’est moins rigolo. Enfin si, ça l’est, c’est juste difficile de diriger deux gars à la fois. Heureusement, ils vont dans la même direction. C’est déjà ça de moins à faire de façon parallèle. De l’entraînement sera nécessaire.

no images were found

Hotline Miami 1.5 ?

Concrètement, ce premier aperçu d’un des top down shooter le plus attendu du moment est réconfortant. Le jeu reste le même, mais avec des trucs en plus, et une nouvelle histoire avec plusieurs personnages cette fois. Graphiquement parlant, Wrong Number ne bouleverse pas la recette du premier. Les armes ont toujours une patate énorme avec des sons qui claquent bien. La bande son devrait bénéficier du même soin avec le retour de certains artistes marquants ayant œuvré sur le premier, auxquels viendront s’ajouter des petits nouveaux pour l’occasion.

Par contre, il n’évitera peut-être pas le syndrome du more of the same, qui frappe certaines suites de jeux à succès. Il faudra juste espérer que les nouveautés seront suffisantes pour éviter le sentiment d’une trop forte redite. Côté masques, ça semble bien parti pour être amusant en tout cas. En plus, il y aura un éditeur de niveau, même si je n’ai pas pu le tripoter de mes dix doigts pour pouvoir vous en dire quelques mots. Mais si une chose est sûre, sur le fond, cette première approche rappelle à quel point ce jeu peut être à la fois jouissif et frustrant. On va par conséquent dire que, si vous avez aimé le premier, vous devriez normalement aimer celui-là. Pour le reste, on va attendre la version finale avant de se prononcer définitivement.

Hotline Miami 2: Wrong Number est prévu pour cette fin d’année sur PC, Mac, Linux, PS3, PS4 et PS Vita.

Laisser un commentaire