Preview Rapide – FACTIONS : Origins of Malu (PC)

Preview Rapide – FACTIONS : Origins of Malu (PC)

Le studio Burning Dog vous offre son accès anticipé pour leur projet d’Octobre 2012 qui fut un échec retentissant en kickstarter obligeant le dis développeur à changer deux fois de moteur graphique et de style de jeu avant cette offre sur Steam, qu’avons-nous donc pour 19,99 € ?
[singlepic id=53304 w=320 h=240 float=right]

Origins of Eddy Malu

Initialement prévu pour être un MOBA, Origins of Eddy Malu sera finalement une “congolexicomatisation” du MMORPG où vous incarnerez en mode bac à sable l’une des trois races jouables au design aussi laid que ridicule.

Le background est aux abonnés absents, tout comme les joueurs, les deux serveurs étant désespérément vide à toute heure et quand on lance le “jeu” on comprend pourquoi. Vous devrez créer un personnage à chaque partie et vous atterrirez sur un monde vide de sens et de talent où les pnjs inactifs regardent droit devant eux en vous gratifiant de leurs textures sans saveur et de leur yeux de veau mort fixant l’horizon.

Vous aurez de la chance si vous croisez un monstre ou deux que vous tuerez à l’aide des cinq sorts de combat disponibles dès le début dont aucune description ne vous sera fournie et dont les effets visuels vous donnerons envie d’une douche. Un monde visuellement pompé sur GRAV la beauté en moins s’étend à perte de vue, autrement dit à cinquante mètres dans une orgie de textures flous et baveuses et l’absence de bruits ou d’effets sonores est un soulagement compte tenue de la qualité globale.

Factions : Origins Of Malu est au final un non-jeu dont le but m’échappe qui saura vous séduire si vous êtes aveugle et que vous aimez déambuler sans raison sur une carte sans but, bon je vous laisse je dois brûler mon disque dur et en acheter un autre.

2 réflexions au sujet de “Preview Rapide – FACTIONS : Origins of Malu (PC)”

  1. T’es au courant que le jeu est en alpha ? Je vois mal comment on peu juger un jeu tant qu’il n’est terminé, mais tu as sûrement un don…

Laisser un commentaire