Preview – Hex : Shards of Fate (PC, Mac)

Ah les jeux de cartes, une vieille passion qui réunit énormément de joueurs autour de différents types de Trading Card Game depuis toujours. Et encore plus maintenant que Magic à enfin une version jeu vidéo potable et que Blizzard s’est lancé dans la course avec Hearthstone. Mais aujourd’hui c’est à Hex : Shards of Fate que l’on a joué!

Trading Shards Game

Le domaine du TCG est régi depuis des millénaires par les fans de Magic méprisant toute autre forme d’expression du même genre quelle qu’elle soit, mais cela pourrait enfin changer. En effet les plus avertis savent déjà ce qu’est Hex, le titre étant dans les 10 plus gros Kickstarter jeux vidéo à succès avec plus de 2 millions de fonds récoltés. Et ce car le projet est des plus ambitieux, c’est en effet l’œuvre collective de gens ayant bossé dans quasiment tous les TCG. Tout ceci dans le but de réaliser sur PC un MMO TCG.

C’est une version Alpha que nous avons essayé, avec tout ce que ça implique, c’est-à-dire plein de bug en tout genre et un contenu incomplet. Mais Hex se rit de nous tant même en alpha le jeu est déjà à un stade plus avancé que pas mal d’autres titres en beta voir en release ! Le jeu dispose déjà d’un tutoriel complet (rébarbatif mais complet), de la fonction PvP et de son mode PvE.
Celui-ci consiste en des combats contre une IA en arène, mais munies de règles bien particulières. La différence principale est que vos héros ont ici des slots d’équipement ainsi que certaines cartes dans lesquelles on pourra insérer des gemmes (à l’image des Hack’n Slash). Ceci influera beaucoup sur vos résultats en arène (mais uniquement en arène), et c’est important car si Hex est un F2P, le mode PvE est le seul et unique moyen de gagner de l’or en jeu.

Hex & the Beach

Pour ce qui est de la composition du titre en lui-même c’est simple, Hex est un gros thon. On y retrouve des règles et mécaniques d’à peu près tous les TCG existant. Mais ce qui en fait vraiment un jeu différent à appréhender (surtout pour les néophytes du genre) c’est la gestion du board. Dans Hex, le board control est très difficile à obtenir dans le sens où il n’y a pas de bloqueurs désignés par le jeu. N’importe quelle créature peut devenir bloqueur et prendre une attaque, et cette action se déclare au dernier moment. Ainsi le joueur attaquant ne devra en général jamais attaquer si l’adversaire a des cartes avec plus de vie sur le Board. Ceci appuyé par le fait que les créatures sont automatiquement soignés à la fin des tours, donc pas de petits dégâts sur la durée.

Ceci donne lieu à des parties très différentes de ses concurrents et place Hex au sommet de sa catégorie… Mais, car il en a bien un, si le jeu semble déjà bien complet avec ses modes et ses 800 cartes disponibles à la sortie, il est par contre très difficile à appréhender correctement et fait partie des jeux les moins user friendly jamais rencontrés. Alors bien sûr c’est une Alpha tous les menus et UI sont sujets à changement mais dans l’état actuel, même l’UI de Banished semble mieux…

La partie MMO elle par contre semble être plutôt un atout de comm’ qu’une réelle feature. En effet le jeu qualifie de MMO le simple fait de laisser les joueurs interagir avec leurs cartes comme s’il s’agissait d’un TCG papier. Que ce soit via les échanges, ou encore la salle des ventes donc les cotes sont gérés par les joueurs. Tout ceci est super mais laisse un goût amer dans la bouche tant le format jeu vidéo du titre est en fait peu convaincant actuellement. L’interface et le déroulement des parties est laborieux et les features MMO ne sont en réalité qu’une version digital de ce que l’on fait dans un « vrai » TCG. On en vient à se demander si le format jeu vidéo est vraiment judicieux ou si une sortie papier n’était elle pas plus adéquate aux désirs réels des développeurs.

Quoi qu’il en soit Hex reste un jeu de carte prometteur, qui offrira un peu d’air frais aux habitués du genre, mais uniquement à ceux-ci, car à l’image d’un Pro Cycling Manager, le jeu est construit pour sa base de fan et ne semble pas vouloir s’ouvrir à plus pour le moment.

Mia0uss

Mia0uss

-

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.