[GC 15] Preview – Aer (PC, Mac, Linux, One, PS4)

Cette année, l’éditeur allemand Daedalic avait encore une très jolie sélection de titres. Aer est un de ces jeux qui représente peut-être la volonté de Daedalic de varier leurs horizons, l’éditeur étant surtout connu pour ses jeux d’aventures. Même si d’aventure il s’agira avec Aer, mais sans pointer et cliquer.

C’est sous les traits d’une jeune femme du nom de Auk que nous aurons à loisir d’explorer les environs à l’aide de son don, celui de se transformer en oiseau. Ce don est rare et n’est pas donné à tout le monde, ce qui rend Auk d’emblée spéciale. Sa destinée, elle va la découvrir en virevoltant autour des nuages enveloppant l’archipel d’îles flottantes, lieu de vie de sa communauté. Une sorte de quête mystique se dessinera alors autour de Auk. Elle devra parcourir son monde pour en découvrir les secrets les plus enfouis.

Aer se démarque immédiatement de la majorité des jeux que j’ai pu voir par des graphismes en low poly où les décors autant que les personnages sont constitués d’une séries de polygones larges et colorés. Voir Auk sauter du bord d’une île pour aussitôt se transformer à l’envie en volatile et virevolter entre les nuages, montre que Aer est une véritable invitation au voyage.

Forgotten Key, le jeune studio suédois derrière Aer, a voulu créer un monde ouvert qui veut pousser le joueur à l’explorer par lui-même. La violence ne fait de toute évidence pas parti du langage courant de Aer, alors que quelques puzzles sont mis en avant autant que des rencontres avec des créatures extra-ordinaires. Il est vrai qu’en l’état, il est encore difficile de définir où ce jeu, cette expérience vidéo-ludique devrai-je plutôt dire, se situe. Il plane au-dessus de lui une aura de mystère que l’on imagine aisément volontaire.

Cependant, une chose reste certaine, et c’est qu’il donne envie de planer au côté de son héroïne. Il est une invitation au voyage alléchante. Avant d’en prendre toute la teneur, il faudra pourtant attendre quelque part en 2016 qu’il apparaisse sous nos latitudes, sur PS4, Xbox One, PC, Mac et Linux.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

3 pensées sur “[GC 15] Preview – Aer (PC, Mac, Linux, One, PS4)

  • Bestio
    08/09/2015 à 11:08
    Permalink

    Il me fait vraiment de l’oeil ce jeu :) J’espère qu’ils réussiront à remplir un peu leurs îles flottantes pour donner envie au joueur de les visiter.

    Répondre
    • 08/09/2015 à 15:55
      Permalink

      Moi perso, les îles flottantes, je les mangerait bien ;)

      Répondre
      • Vasquaal
        08/09/2015 à 19:48
        Permalink

        Badum tss. Et vive les bâches !

        Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.