[GC15] Preview – Everspace (PC)

Everspace est le nouveau jeu la tête dans les étoiles de Rockfish Games, les mêmes qui ont fait Galaxy On Fire. Ces derniers ont lancé une campagne Kickstarter pour leur dernier bébé qui va se terminer d’ici peu. C’est donc là l’occasion, la dernière, de lâcher quelques billets pour un shooter spatial et roguelike à ses heures perdues fort prometteur.

Forcément, ce qui met l’eau à la bouche, c’est sa sublime plastique. Tournant sur l’Unreal Engine 4, Everspace affiche une ambition mesurée et folle à la fois. Le discours du développeur est solide, et leur expérience… leurs derniers jeux parleront suffisamment pour eux. Bien évidemment, toute campagne Kickstarter a ses risques, mais si le cœur vous en dit, le billet de départ pour y goûter est de 20 euros. Comptez plutôt 35 euros pour un accès à la beta.

Rockfish Games veut faire de son jeu un shoot spatial dans lequel l’action sera primordiale et l’histoire non linéaire. L’évolution du joueur se fera au travers d’une carte des étoiles. A lui de choisir les embranchements et d’affronter ensuite dans chaque niveaux les dangers procéduralement gérés qui se présenteront à lui, roguelike oblige. Il y aura aussi une part de gestions de vos ressources.

Cependant, si récolter les dites ressources est une nécessité en soit pour améliorer les capacités de votre vaisseau ou le réparer, le jeu devrait faire en sorte de vous maintenir en permanence en alerte. Il n’y aura presque pas la possibilité de se reposer ou de faire du surplace trop longtemps. Everspace s’oriente vers un style de jeu très agressif. Le but est que vous rentriez immédiatement dans l’action et que celle-ci vous entraîne jusqu’à la fin, c’est à dire soit votre mort, soit la fin du niveau en cours.

Mourir ne sera cependant pas une finalité en soit. Il y aura une forme de progression par le biais de plans que vous trouverez et qui serviront à améliorer votre engin spatial. Ces plans représenteront l’élément persistant dans votre aventure, et trouveraient une justification dans le scénario. Le scénario se révélera d’ailleurs à mesure que l’on complète les dit niveaux. Les secrets de cette galaxie et le pourquoi de nos résurrections se trouveront quelque part dans les étoiles. Il est néanmoins encore difficile de dire comment, l’intrigue n’ayant rien transpiré jusque-là. Rockfish Games en garde encore le secret.

Il y a de nombreux points qui donne envie de jouer à Everspace. Le côté roguelike associé à un shooter nerveux en trois dimensions en est déjà un. Le support des casques de réalité virtuelle est aussi à l’étude ce qui est un plus appréciable pour l’immersion. Le tout dans un enrobage aux graphismes d’une beauté stellaire, qui devraient suffire à convaincre les derniers réticents. Cependant, d’après la campagne Kickstarter, il ne faudra pas l’attendre avant la fin de l’année prochaine. C’est loin 2016.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.