Home Improvisation : Furniture Sandbox

Home Improvisation : Furniture Sandbox

Que vous soyez du genre à vous regarder dans un KNAPPER ou que vous adoriez les petits paniers RISATORP, que vous encastriez à merveilles des tables VITTSJÖ ou que le fauteuil STRANDMON soit votre préféré de toute la gamme, Home Improvisation tirera totalement partie de vos compétences en meubles IKEA. Et dire que cette critique n’est même pas sponsorisée. Quel gâchis !


20161007023716_1


Les simulations vont trop loin !

Une belle maison un peu vide, voilà qui ne va pas du tout. C’est pourquoi le livreur va sonner chez vous à chaque fois que vous terminerez la construction d’un meuble. Le but est évidemment de redécorer entièrement les six salles de votre bâtisse avec la trentaine de constructions disponibles. Cela va de la petite table à une lampe en passant par une chaise de bureau et autres horribles heures de montage en prévision.

Jouable aussi au HTC Vive histoire de bien galérer comme en vrai, Home Improvisation est donc un simulateur de construction de meubles. Là où il est intelligent, c’est qu’il ne vous demande absolument pas de compléter la construction à la perfection : loin de là. Du moment que vous parvenez à emboiter toutes les pièces pour n’en faire qu’une, la construction est validée. Vous verrez que votre chaise de bureau tant voulue ne va vraiment pas ressembler à quelque chose de confortable au final…

En plus de pouvoir faire n’importe quoi avec le décor et de jouer avec le catalogue, vous découvrirez rapidement un peu de « puzzle-game » dans ce jeu. Après tout, construire les meubles reste un vrai défi intéressant et si le gameplay est atroce (faire tourner les pièces à la souris est un calvaire), réussir à tout emboîter sur un seul ensemble est un véritable objectif en soi.



S’engeuler en couple pour des meubles virtuels

Jouable à plusieurs, Home Improvisation fait absolument tout pour étonner, distraire, amuser. Son coté loufoque évident cache finalement un produit bien conçu auquel on accroche curieusement très facilement. Imaginez cinq secondes que ce même principe de gameplay soit adapté à un jeu comme Les Sims… Ce ne serait pas fantastique ? Bon, pas pour tout le monde je vous l’accorde.

On ne peut finalement qu’être assez respectueux du travail réalisé par l’équipe de The Stork Burnt Down tant Home Improvisation donne absolument ce qu’on attend de lui. Plutôt joli qui-plus-est avec son style « parfait » digne des catalogues dont il s’inspire forcément, ce jeu est une vraie parodie réussie loin des bêtises paresseuses habituelles d’un Steam qui propose tout et n’importe quoi. Pour le coup, que ce soit dix minutes ou dix heures, Home Improvisation permet de passer un bon moment de construction de meubles virtuels. Non sérieusement… J’ai écrit cette phrase ?


Ce simulateur d’IKEA peut être vu de deux façons : en mode délirant avec des meubles complètement impossibles à créér qu’on tente tout de même de gérer seul ou à plusieurs, mais il peut-être aussi un réel challenge de construction. Que vous le voyez comme un gros délire de développeur ou comme un jeu hardcore, impossible de dire du mal de ce concept adorable.

Laisser un commentaire