Synthetik

Ça faisait un bon moment que je devais écrire une petite critique de Synthetik, mais c’est qu’il ne se laisse pas apprivoiser facilement l’animal ! Développé par deux Allemands, le jeu est un twin stick shooter “réaliste”. Comprenez par là que contrairement aux apparences il ne suffira pas de foncer dans le tas en tirant dans tous les sens, mais de nombreux paramètres seront à gérer (localisation des dégâts, éjection manuelle du chargeur, timing précis pour les rechargements, gestion de la surchauffe, les armes peuvent s’enrayer, etc.).



La bonne surprise

Quatre classes sont disponibles : guardian, rogue, commando et specialist. Chacune a accès à des équipements spécifiques ainsi que tout un tas d’améliorations offrant des styles de jeu très variés. Niveau contenu à débloquer c’est un vrai régal avec plus de 60 armes, plus de 100 objets, sans compter toutes les variations, les différents niveaux de rareté, le choix du type de munitions, etc.

La difficulté est assez élevée mais vous pourrez la paramétrer à volonté pour ajouter des bonus ou des malus à votre prochain run (changement de chargeur automatique, pas de gestion de la surchauffe, les blessures reçues infligent un saignement et/ou réduisent la santé maximum…).  Pour vous épauler dans votre aventure, le jeu propose une coopération en ligne qui, pour ce que j’ai pu tester, fonctionne plutôt bien.



Le but de chaque niveau est assez simple, éliminer tous les robots et assimilés croisés et atteindre la zone d’extraction. Évidemment, de temps en temps un boss fera son apparition pour vous barrer la route et si je vous ai dit que de base Synthetik met la barre assez haute niveau difficulté, les boss sont vraiment monstrueux et il vous faudra probablement de nombreux essais avant de comprendre les stratégies à adopter contre chacun d’eux.

Synthetik propose une action intense, presque frénétique où vous n’aurez quasi aucun temps mort pour souffler. Votre esprit évaluera en permanence les menaces environnantes, calculera le nombre de balles restantes dans le chargeur pour savoir si oui ou non il vaut mieux l’éjecter avant le prochain affrontement (et perdre alors les munitions non utilisées) et cerise sur le gâteau, depuis sa sortie en avril dernier, le jeu reçoit des mises à jour fréquentes. La dernière date de début août et ajoute de nouvelles salles pour chaque environnement, des niveaux de rareté, des armes, le rééquilibrage de nombreuses compétences, etc.

Si vous aimez les twin stick shooters, vous devez essayer Synthetik. Le travail accomplit par le studio FlowFire Games est exemplaire, pour une première expérience professionnelle c’est une réussite totale !

Laisser un commentaire