Rapide Critique

Ghostbusters
The Video Game Remastered

Développeur : Saber Interactive – Éditeur : Mad Dog
Date de Sortie : 04 Octobre 2019 – Prix : 20 €

Remake sur plusieurs plateformes du jeu sorti sur Xbox 360, PlayStation 3 et PC, Ghostbusters est un troisième épisode des films éponymes qui ne dit pas son nom. On y retrouve toute l’ambiance d’origine des deux films d’origine avec les acteurs au doublages, les musiques, et même pas mal de réferences à tout ce beau monde. Le but de cette nouvelle sortie ? Officiellement, de proposer une version plus jolie. Officieusement, de ressortir un jeu et profiter des nouvelles plateformes comme la Nintendo Switch.

Si vous avez déja Ghostbusters sur PC, inutile de craquer pour cette “nouvelle” version qui ne proposera que deux/trois effets de lumière plus nets et un anti-aliasing plus efficace. C’est à peine perceptible à l’oeil. Si par contre vous n’avez jamais joué au jeu et que vous aimez la licence… Il est pour vous !

Racontant une histoire forçant les réferences, Ghostbusters se révèle extrèmement jouissif tant il reprend exactement les bons codes de la franchise : on peut tirer au “positroneur désintégrant”, Venkman se fait engluer, on affronte le Bibendum Chammalow et on peut même croiser les effluves ! Seul déception : l’Ecto-1 n’est jamais jouable.

Tournant à merveille sur une Switch qui accueille très efficacement cette version, Ghostbusters est aussi un jeu extrèmement bavard qui ne décolle qu’au bout de quelques heures. Néanmoins, il pose son humour, son intrigue et ses idées dès les premieres minutes, permettant de se rendre compte très rapidement de l’amusement qu’offre un gameplay axé autour de la capture des fantômes. 

On regrettera tout de même amèrement de se rendre compte à quel point cette sortie est volontairement commerciale : on aurait aimé y voir un petit épisode basé sur le Ghostbusters féminin sorti il y a quelques années. Quelques costumes (The Real Ghostbusters !) ou même d’autres ajouts encore plus originaux. Là, c’est le même jeu, seulement sur de nouveaux supports. Le “Remastered” du nom n’est rien d’autre qu’une appellation commerciale. Reste un jeu efficace, pour les fans et uniquement pour eux. Mais ils seront conquis.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Critiques

Laisser un commentaire