Rapide Critique

River City Melee Mach

Développeur : Arc System Works – Éditeur : Arc System Works
Date de Sortie : 10 Octobre 2019 – Prix : 12 €

Au commencement, il n’y avait rien. Et puis est arrivé en 1986 Nekketsu Kōha Kunio-Kun, alias Renegade par chez nous. Un jeu de bagarre, le premier du genre, le premier jeu de bagarre de rue.

Cependant, l’univers des jeux Nekketsu Kōha ne se résume pas qu’à la bagarre de rue, et rapidement la série s’est dédoublée en deux univers “distincts”, la baston de rue d’un côté et les jeux de sports/bagarre de l’autre. Avec dès 1986, d’ailleurs, le jeu de Dodgeball estampillé “Kunio-kun”, et depuis entre deux River City Ransom et autres jeux du style, une ribambelle de jeux de sports variés et variables est sortie sur les consoles de salon et bornes d’arcade.

Ce qui m’amène à River City Mele Mach (RRCM) qui est au final une version uniquement battle royale dérivée de River City Super Sports Challenge ~All Stars Special~ (sorti fin 2015), où les différents lycées de l’univers du jeu se mettent la misère sur fond de compétition sportive variée. parmis ces épreuves il y avait une épreuve de baston à quatre et c’est donc de cette épreuve, et uniquement celle-ci que découle River City Melee Mach.

Mais attendez, ce n’est pas tout ! Car en fait, avant Melee Mach, il y a eu un autre dérivé, titré River City Melee : Battle Royal Special (sorti, lui, en septembre 2017), et il s’avère donc au final que RCMM est une version complète de ce jeu.

Voilà.

Pour le reste, il s’agit d’un jeu de combat en arène où quatre personnages doivent s’affronter, en utilisant leurs propres coups spéciaux, des armes disposées ça et là ainsi que les propriétés des différents terrains de jeu (ne pas tomber dans le vide, boue ralentissant les personnages, tapis roulants).

Le jeu est découpé en plusieurs matches contre plusieurs équipes, avec la possibilité de changer de participant entre chaque combat, sachant que les compétiteurs ne récupèrent pas de vie entre chaque combat ou alors très peu. Chaque combattant a de plus une liste de coups spéciaux différents, certains dépendant par exemple de l’arme qu’ils portent en main, ainsi qu’une jauge de rage, permettant de lancer des coups spéciaux plus puissants.

Au final c’est un bon petit jeu multijoueur de combat en arène, facile à prendre en main et bénéficiant d’une part d’un nombre conséquent de personnages, mais aussi d’un éditeur qui permet d’en créer d’autres (look et coups spéciaux, à partir de plusieurs canevas de base).

Vendu moins cher que Battle Royal SP, tout en étant sa version complète, c’est une curiosité intéressante. Et les fans de l’univers de Kunio-kun seront ravis de voir les nombreux clins d’oeil a la vénérable série. Pour la baston pure et dure, rendez-vous sur River City Girls, ou River City Underground !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Shutan

Shutan

Rétrogamer dans l'âme, mais ouvert aux nouveautés.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire