Rapide Critique

They Are Billions

Développeur : Numantian Games

Date de Sortie : 18 juin 2019 – Prix : 24,99 €

Après près d’un an et demi d’accès anticipé, They Are Billions est enfin sorti officiellement avec son tout nouveau mode campagne. L’accès anticipé avait fédéré une bonne communauté en raison d’un mode survie très bon et des “missions” hebdomadaires variant les plaisirs. Nombreux étaient alors les joueurs qui attendaient avec impatience ce mode campagne qui allait relancer l’intérêt du jeu. Pour le rappel, n’hésitez pas à faire un tour sur ma preview de l’époque.

Il n’y a pas de doute que faire un bon mode campagne est difficile mais They Are Billions partait avec de très bonnes bases. Mais voilà, force est de constater que le soufflé est très vite retombé. Le nouveau mode de jeu est, ne mâchons pas nos mots, assez ennuyant. Vous incarnez un général de l’Empire qui doit recoloniser ses terres dans un futur lointain et apocalyptique. Vous aurez alors des missions variées : établir des colonies, éliminer des hordes d’infectés bloquant les routes, ou encore récolter des artefacts. 

Ces dernières missions sont très particulières. Vous incarnez un héro qui doit explorer un lieu rempli de zombies et récolter divers objets utiles à la progression de l’aventure. L’idée est bonne, mais c’est atrocement lent. Le personnage se déplace encore moins rapidement que certains ennemis, les niveaux sont labyrinthiques et l’exploration se fait péniblement. La mort du personnage vous fera recommencer la mission du début et c’est franchement un supplice.

Lors des missions visant à développer des colonies, c’est encore un faux pas. En grande majorité, la plupart des objectifs d’atteindre un certain nombre de colons, tuer tous les infectés de la zone et résister aux hordes dans une certaine limite de temps. Mais la difficulté est très mal dosée, car il est possible d’éliminer les ennemis très rapidement et de devoir seulement attendre que les ressources arrivent pour construire des maisons et augmenter la colonie. Ça devient très long et frustrant. Cependant, si on augmente la difficulté, on se retrouve vite submergé. 

En ce qui concerne les hordes à détruire, c’est encore un tout autre problème. Il est possible de savoir à l’avance quels types d’infectés seront présents ainsi que leur nombre, mais il est très difficile d’organiser la bataille car on ne peut pas savoir à l’avance d’où vont venir les morts-vivants et il est impossible de modifier ses constructions pendant la bataille.

Toutes ces missions servent à récolter des points de recherche, permettant de débloquer des nouvelles constructions ou unité. En faisant un tour dans l’arbre de compétence, on constate qu’il est assez immense et les technologies à découvrir semblent bien plus nombreuses que dans le mode survie. Mais voilà, le mode campagne est globalement beaucoup trop laborieux pour donner au joueur l’envie de découvrir tout cela.

Même si ce mode est très décevant, le mode survie et les challenges hebdomadaires sont toujours disponibles et toujours aussi bons. C’est dommage de voir les évaluations du jeu se dégrader à une vitesse folle depuis sa sortie d’accès anticipé et on espère que Numantian Games ne se découragera pas pour autant.

LeenUyth

LeenUyth

Gentille, douce et délicate dans une autre vie. Née avec une manette de Master System II dans les mains. Je n'écris pas beaucoup mais j'ai de bonnes excuses (non)

D'autres Critiques

Laisser un commentaire