Rapide Critique

Langrisser I & II

Développeur : Chara Ani Corporation – Éditeur : NIS America
Date de Sortie : 10 Mars 2020 – Prix : 49.99 €

Ici remake de jeux sortis sur Megadrive en 1991, juste après un certain Fire Emblem, chacun des titres de la série Langrisser a pris le temps de sortir au fil des années sur d’autres plateformes jusqu’à la fin des années 90 pour un total de 5 épisodes (hors réédition). Après un retour sur téléphone portable en janvier 2019, Chara Ani nous apporte le remake des deux premiers sur PC, PS4 et évidemment sur Switch (la plateforme la plus tactical-RPG-compatible).

Pour faire simple : la base de Langrisser est exactement la même que celle de Fire Emblem. Basée sur un chifoumi d’armes, avec quelques variantes (magie, unité volante, archer), elle reste bien moins complète dans la complexité des forces / faiblesses en fonction des ennemis. Plus abordable, il n’y a pas de mort permanente, elle arrive toutefois à se démarquer de son modèle grâce à son système de mercenaire. Chacun de vos héros pourra recruter 3 à 6 mercenaires (en fonction de la classe du personnage), permettant d’avoir un nombre conséquent sur le damier, et surtout faire office de chair à canon. Avec des unités pas spécialement fortes loin de leur commandant, la donne change si elles sont à portée de celui-ci (souvent à 2 cases max).

Truc pratique, en fin de tour, elles peuvent agir seules (souvent pour se rapprocher du commandant, voir attaquer l’ennemi) permettant de ne pas se farcir l’ensemble des déplacements sur les tours qui vous serviront de placement. Hélas, pour les phases d’attaques, le mieux est de s’occuper de chacun de vos soldats tellement l’IA est stupide. Évidemment, cela est aussi valable pour l’ennemi.

Racontant peu de chose (ce sont des jeux du début des années 90), les divers embranchements dans l’histoire ne motiveront pas forcément à découvrir l’ensemble des histoires, sans compter que les 2 jeux sont plus ou moins les mêmes. On aurait aimé avoir des cartes un peu plus inspirées, des cinématiques de combats plus rapides (heureusement elles sont désactivables). Bref, on ne s’ennuie pas sur Langrisser, mais il y a bien plus complet ailleurs.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Crim

Crim

Intégriste gaucher depuis 1983. Les cailloux: GOTY des armes depuis 2013.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire