Preview

A Monster's Expedition

Développeur / Éditeur : Draknek – Date de Sortie : 2020

Lire la vidéo

Déjà responsables de mon puzzle-game préféré de tous les temps, A Good Snowman Is Hard to Build, que je vous prononce avec mon meilleur accent anglais, A Monster’s Expedition est déjà une valeur sure.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

On quitte le monde de la neige...

Parce qu’il propose des mécaniques de Good Snowman revue au gout du jour et qu’il passe de l’hiver et des bonhommes de neige à l’été et ses voyages à travers plusieurs iles, chaque ile étant un puzzle différent, A Monster’s Expedition fait office d’exemple à suivre en termes de visuels épurés et d’apprentissage du puzzle une fois le clavier ou la manette en main.

Rien n’est expliqué si ce n’est les commandes. Le but sera de couper des arbres et de pousser les rondins. Ceux-ci peuvent être placés de deux façons : sur le flanc, vous les ferez tourner. Sur le côté, vous les ferez rouler.

En roulant les rondins, on a moins de liberté d’action case par case. Par contre on peut s’aider du décor pour en bloquer la progression et repasser sur le flanc des rondins pour les pousser où on le désire. Si vous combinez deux rondins sur la même zone d’eau, alors cela devient un petit radeau. Vous pouvez alors le faire se déplacer jusqu’à la rive en face s’il est positionné près d’une pierre, vous permettant de pousser sur celle-ci pour entraîner le radeau vers l’avant.

Visuellement, l’explication est beaucoup plus efficace. Forcément. Cette vidéo est là pour ça. Mais surtout pour vous montrer à quel point le jeu est malin, en termes de mécaniques et de progression.

Dans cette version preview, on découvre qu’il y aura plusieurs biomes très différents. Une progression non-linéaire est aussi au rendez-vous, ce qui permet de lâcher un peu la pression lorsque l’on bloque sur un puzzle. Évidemment, des options de retour en arrière et de reboot du puzzle en cours sont disponibles très simplement, en un seul bouton. Et c’est un peu ce genre de choses qui rend ce Monster’s Expedition si prometteur.

Il est simple, efficace, épuré et en même temps exigeant. Mais il est si propre et facile d’accès qu’on ne se rend pas compte du temps et des efforts que l’on place dans ses puzzles. Surtout, il y va crescendo mais n’oublie pas de parfois faire respirer le joueur entre deux iles complexes.

Se poser, contempler, découvrir, tout cela est possible dans ce jeu qui ne semble pas être qu’un puzzle game de plus et là, tout de suite je vous l’avoue, je suis très impatient de découvrir la version finale. Voilà un jeu qui risque de marquer les esprits à sa sortie, toujours prévue pour cette année sans plus de précisions.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

D'autres Previews

1 réflexion au sujet de « A Monster’s Expedition »

Laisser un commentaire