Preview

Worms Rumble

DĂ©veloppeur / Éditeur : Team17 Digital Ltd – Date de Sortie : 2020

Lire la vidéo

Il y en a eu un paquet, des jeux Worms. Et ils n’ont pas toujours respecté les règles d’origines, changeant complètement le paradigme de la franchise et tentant de nouvelles choses. Vache à lait qui a fait connaître et donné une réputation de petit éditeur rigolo à Team 17, surtout depuis que cette boite édite des jeux indépendants, Worms tente de se renouveler mais n’y arrive que rarement. Depuis Worms Armageddon et Worms World Party, c’est simple, c’est la même chose en toujours un peu plus inutilement complexe.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Modernité, sans tradition

Aujourd’hui, c’est Worms Rumble qui se prête au jeu de la preview. Une sorte de rencontre entre un Battle Royale et un énorme Worms en temps réel qui pète de partout et ne fait preuve d’aucune finesse. Du Worms quoi, mais qui bouge plus vite et ou la tactique et la stratégie a beaucoup moins sa place, fatalement.

Le jeu reprend exactement le même système de progression que tous les Battle Royale, voir tous les jeux multijoueur compétitifs du moment : de l’XP pour son personnage, pour débloquer du cosmétique, avec quelques missions journalières qui donnent des bonus d’expérience une fois réalisés. On ne serait franchement pas étonné de voir débarquer un Season Pass à la sortie !

Un seul mode de jeu est disponible dans cette beta. Il s’agit tout simplement de progresser dans une carte en vue 2D avec des personnages en 3D. Et de tirer sur les adversaires joueurs.

Vous ne pensez pas que c’est aussi simple que cela ? Et pourtant. Worms Rumble est hyper-bourrin et en soi, ça sied bien à la franchise quand on voit cela en trailer ou à l’avenir sur Twitch, mais c’est tout de même triste de voire toute la tactique et la visée précise et patiente, disparaitre au profit du skill et de la vitesse.

 

Néanmoins, il faut l’avouer… Worms Rumble fonctionne ! Il dispose plusieurs caisses de munitions à travers la carte, un peu grande cependant pour la petite demi-douzaine de joueurs que nous étions dans cette Beta. Ce sera sans doute mieux à la sortie, forcément. Mais si vous avez l’impression de ne pas voir beaucoup de gens dans cette capture vidéo et que vous vous dites qu’on se cherche quand même pas mal, malgré le fait que la carte nous indique où se déroulent les affrontements, sachez que ce n’est qu’une impression due à la Beta.

Vous pouvez donc transporter deux armes. Plusieurs types de munitions, normales ou explosives par exemple, sont au rendez-vous, à trouver dans les caisses de loot. Vous pouvez porter un type de grenade et oui, la bombe sainte est bien présente, avec son Aleluia culte.

Il y a aussi les bombes bananes, histoire de ne pas être dépaysé. Concrètement, l’arsenal est très fidèle aux jeux originaux et la mise en scène, à base de téléportation en début de jeu par exemple, fait honneur à la série. La mort est encore un peu triste visuellement, il manque les petites tombes et animations, nul doute que c’est en cours de finition.

En plus de cet arsenal, vous aurez le droit à un objet utilitaire. Ici, j’ai pu trouver un kit de soin qui vous remet de la vie, comme son nom l’indique, mais aussi une boisson énergisante qui vous donne une sorte de barre de vie supplémentaire, indiquée en bleue, comme un bouclier finalement.

Il n’y a pas de tactique dans ce Worms Rumble… Ou presque. Il y a tout de même des conduits d’aération et autres ascenseurs qui vous cachent, une fois à l’intérieur, de vos ennemis. Vous pouvez donc les surprendre, envoyer une grenade furtive, etc. Mais rapidement les joueurs apprennent de leurs erreurs et dès qu’un passage est ouvert, s’amusent à lancer tout ce qu’ils peuvent dedans en prévision.

Ce qui me fait penser de vous dire qu’il y a bien un coup de corps à corps, qui sert principalement à casser les portes et grilles de ces passages secrets, mais aussi à frapper les adversaires. Et pour l’instant, coté équilibrage, ces coups sont bien trop puissants ! Le problème a été remonté plusieurs fois aux développeurs lors de cette beta, ce qui est encourageant pour la suite.

En bref, Worms Rumble… Ce n’est pas Worms. C’est les vers de terre et l’arsenal de Worms, l’univers déjanté, mais pas du tout le gameplay ni même et surtout la philosophie originale d’un jeu d’affrontement au rythme posé et réfléchi. Mais la proposition est sincère, semble-t-il, tant le soin a été apporté au gameplay pour être furieux et désordonné comme l’est tout bon shoot décérébré qui se respecte. Le problème à mon sens, c’est que le jeu est coincé entre Battle Royale et Mode Bourrin. Il faut espérer que d’autres modes de jeu plus originaux feront leur apparition. Aussi, le jeu en équipe peut amener davantage de tactique et de stratégie dans ce monde de brutes.

Je ne sais pas à qui s’adresse ce jeu… Aux plus jeunes ? Aux streameurs ? A ceux qui sont allergique aux FPS et TPS qui font fureur en réseau ? On reste un peu sur notre faim avec cette beta à moitié rassurante sur le fond, très inquiétante dans la forme. En tous les cas, une chose est sure : c’est sans aucun doute l’évolution la plus nette et courageuse de la série depuis longtemps. Même si cela veut dire qu’il faut trahir tout ce qui a fait de Worms une série de jeu connue. Et surtout, net et courageux ne veux pas dire réussi et passionnant sur la durée. Il y a de bonnes bases, mais l’aspect ultra bourrin est tout de même très inquiétant.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire