Preview

Gamedec

Développeur / Éditeur : Anshar Studios – Date de Sortie : 2020

Lire la vidéo

Un Gamedec c’est un détective des mondes virtuels et ça tombe bien, un jeune homme nommé Fredo, fils d’un homme riche des quartiers favorisés, est bloqué sur son siège de jeu depuis trois jours. Il va falloir plonger dans sa partie pour découvrir ce qu’il en est et tenter de le sauver.

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Inspecteur des réalités virtuelles

En tant que Gamedec, vous allez donc enquêter et discuter avec un floppée de personnages très différents les uns des autres dans un RPG très occidental, ressemblant énormément aux derniers Shadowrun mais reprenant aussi des idées classiques des grands jeux du genre, comme Pillars of Eternity, Planescape Torment et les autres.

Dans cette version Alpha, disponible pour tous ceux ayant misé sur le jeu via Kickstarter par-ailleurs, Gamedec dévoile ses intentions de critique d’une société virtuelle décadente et jusqu’au-boutiste qu’on aimerait peut avoir comme futur proche.

Vous pouvez créer votre personnage en fonction de vos intentions : qu’il vienne des beaux quartiers ou des bidonvilles, qu’il soit amoureux du jeu vidéo ou plutôt critique à l’égard de cette technologie, votre avatar vous suivre toujours dans vos décisions et de très nombreux moments de dialogues vous permettront de choisir l’orientation idéologique que vous voulez suivre.

Cette Alpha est tout de même très dirigiste malgré les discussions qui varient d’une partie à l’autre. Vous allez vous rendre dans un espace de jeu très adulte, ou sexe et violence sont partout, pour enquêter sur ce jeune Fredo qui aurait semble-t-il voulu jouer avec le feu et jouir de tous les plaisirs de la vie… Mais cela va le mener droit dans un piège.

C’est un peu cliché parfois, il faut l’avouer. L’écriture oscille entre quelque chose de correct et des phrases déjà lus et relues maintes fois. Les versions Alpha sont rarement les mieux écrites mais pour un jeu qui met son texte au centre de tout, il aurait mieux fallu soigner cela encore davantage. En soi c’est correct, mais on s’attendait à plus original.

Reste que ça fonctionne : l’enquête est intéressante et permet d’être suivie via un système neuronal à valider en fonction de nos trouvailles.

Quelques discussions donnent aussi le droit à quelques points de récompenses dans des domaines particuliers qui permettent, une fois accumulés, d’être échangés contre de véritables compétences à débloquer de façon permanente. Ainsi vous pourrez devenir un hacker, un beau-parleur ou toutes ces choses déjà vues dans un Fallout ou un Deus Ex, par exemple, qui permettent aux parties de jeu d’être maitrisées et différentes d’un joueur à l’autre.

Finalement, la grande originalité de Gamedec c’est son univers de mondes virtuels ou enquêter. Cela n’avait jamais été fait auparavant dans un jeu du genre et tout porte à croire que ce RPG sera très solide à sa sortie, si tant est que l’écriture se booste un peu en originalité et retournements de situations moins prévisible.

Voilà un titre étonnant que l’on ferait mieux de surveiller si tant est qu’on soit amoureux de ce genre si particulier et si peu représenté autrement que via des univers d’Heroic-Fantasy. Déjà ça, ça fait du bien.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire