Rapide Critique

The Touryst

DĂ©veloppeur : Shin’en Multimedia Prix : 20 €

Après un Ă©tĂ© très, très, chaud, la rentrĂ©e a pointĂ© le bout de son nez, accompagnĂ©e d’une pluie battante. Le soleil vous manque dĂ©jĂ  ? Heureusement The Touryst est lĂ  pour vous (re)donner une dose de vitamines D.

LassĂ© de rĂ©soudre des enquĂŞtes, Magnum a dĂ©cidĂ© de prendre quelques jours de vacances. Enfin, lui, ou l’un de ses sosies moustachu, affublĂ© d’une chemise Ă  fleurs rouge. Et c’est dans un univers tout en voxels que se dĂ©rouleront ses vacances. DĂ©marrant sur une toute petite Ă®le, notre hĂ©ros dĂ©couvrira rapidement un Ă©difice Ă©trange, cachant bien entendu une histoire qui vous fera voyager sur d’autres Ă®les, Ă  la recherche de quoi rĂ©soudre ce mystère. 

The Touryst, sous un scĂ©nario assez simple propose avant tout une belle balade. On se plait volontiers Ă  aller d’Ă®le en Ă®le pour rĂ©soudre de petites quĂŞtes, discuter avec les autres touristes, ou habitants, prendre des photos, et se prĂ©lasser au soleil. Rien d’exceptionnel me diront certains, mais ce qu’il fait, il le fait bien (sauf le mini-jeu du surf).

Presque trop court (tout comme cette critique) il faudra compter seulement 7 Ă  8h pour une perfect save. Mais mĂŞme court, The Touryst reste une vĂ©ritable bouffĂ©e d’air frais et de bonne humeur. Il sera le jeu parfait pour vous redonner le sourire en cette rentrĂ©e si morose. Il vous donnera peut-ĂŞtre mĂŞme envie d’acheter une chemise rouge et de vous laisser pousser la moustache.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Chezmoa

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

Laisser un commentaire