Rapide Preview

Phantom Abyss

Bestio
Publié le 20 juillet 2021

Développeur

Team WIBY

Éditeur

Devolver Digital

Date de Sortie Prévue

2022

version testée

Début d'accès anticipé

Testé sur

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Annoncé via un trailer il y a quelques mois, Phantom Abyss est un jeu de parkour où vous allez explorer des temples truffés de pièges  pour dérober des reliques. La grosse originalité mise en avant est de proposer un multijoueur asynchrone, vous ne serez donc pas seul durant votre exploration, les fantômes des précédents aventuriers terrassés seront là pour vous tenir compagnie… et accessoirement vous montrer les pièges.

La prise en main est excellente. Vous pouvez courir, sauter, glisser et tel un Yamakasi,  une chute de plusieurs mètres pourra être encaissée en effectuant une petite roulade au moment de toucher le sol. Les déplacements sont fluides et pour aller encore plus loin votre héros est équipé d’un fouet lui permettant de déclencher les mécanismes à distance (coffres, pièges…) et surtout de se raccrocher aux rebords pour se propulser dans les airs.

Les temples sont générés procéduralement et vous n’aurez donc jamais deux fois exactement le même parcours. D’ailleurs, si vous parvenez tout au bout, la structure sera définitivement condamnée et aucun autre joueur ne pourra obtenir la relique légendaire. Par contre attention, vous n’avez que trois points de vie et un seul essai !

Les premières parties sont vraiment courtes, le temps de découvrir les différents pièges et de bien prendre en main le fouet pour contourner la plupart des obstacles et franchir les fosses remplies de pieux. D’ailleurs, contrairement à ce que pouvait laisser penser le trailer, la vitesse n’est pas forcément requise et je vous conseillerais même dans un premier temps d’explorer au maximum pour ouvrir tous les coffres cachés et éviter de foncer tête baissée vers le danger. En fait, seuls les boss sont là pour vous mettre la pression. Il y en a actuellement trois différents : le premier tire un gros rayon laser, le second lâche du gaz empoisonné et le dernier vous poursuivra pour vous brûler. Plus vous vous enfoncerez dans les temples et plus ils seront dangereux.

L’argent récupéré dans les coffres vous permettra de faire des offrandes à certains moments pour obtenir des bénédictions (double-saut, vol, soin…) et survivre plus longtemps. Évidemment, chaque nouvel avantage coûtera plus cher que le précédent. Vous obtiendrez également des clés pour déverrouiller de nouveaux “biomes”. Tous les quatre étages, vous aurez le choix entre poursuivre votre aventure dans une zone plus dangereuse pour obtenir une récompense plus intéressante ou stopper là et repartir avec une relique de plus faible valeur.

Au fil de votre progression, vous débloquerez de nouveaux fouets octroyant certains pouvoirs (soin tant que vous restez près d’un fantôme, vie de départ augmentée, etc.) mais infligeant également un malus comme une interdiction de toucher l’eau par exemple ou des bénédictions plus chères (vous pourrez y remédier plus tard).

En fait, le seul reproche que je ferais actuellement au jeu, mis à part le manque de variété de salles, de pièges et de bénédictions compréhensible vu qu’il vient tout juste d’arriver en accès anticipé, est le multijoueur asynchrone pas très intéressant. Les fantômes incitent un peu à accélérer car ils dérobent quelques pièces dans les coffres s’ils se servent avant vous et peuvent également déclencher les pièges, mais le jeu reste fondamentalement très solo. Si vous entrez dans un temple, c’est que personne ne l’a fini et vous n’êtes donc pas obligé de vous presser, vous pouvez même patienter quelques secondes histoire d’être tranquille. La seule véritable interaction avec vos amis pour le moment est de leur donner le code du temple où vous êtes mort pour qu’ils essaient de faire mieux que vous et de récupérer vos possessions.

Je reviendrai sur le jeu au fil des mises à jour car dans l’ensemble j’ai bien aimé et je suis curieux de voir si les développeurs arrivent à peaufiner l’excellente idée de base. C’est tout ce que je leur souhaite car il faut bien avouer que traverser des salles remplies de pièges en faisant claquer son fouet est un pur bonheur ! Il manque juste un petit quelque chose pour rendre la recette vraiment addictive.

Revita

D’excellentes bases

Laisser un commentaire