Rapide Critique

Slayin DX

Bestio
Publié le 23 janvier 2024

Développeur

Pixel Licker LLC

Éditeur

Pixel Licker LLC

Date de Sortie

11 janvier 2024

Prix de lancement

2,99 €

Testé sur

PC

Sorti initialement il y a un peu plus de 10 ans sur mobile, Slayin DX est un jeu d’arcade dans lequel vous allez affronter une horde infinie de monstres. Une petite subtilité cependant, votre personnage ne s’arrête jamais et vous pouvez uniquement lui demander d’aller à gauche, à droite ou de sauter. La prise en main n’est donc pas évidente au départ, mais elle offre une touche de stratégie vraiment intéressante.

La version DX apporte principalement de nouveaux graphismes avec des personnages bien plus détaillés et beaucoup mieux animés, de nouveaux arrière-plans, de nouvelles apparences d’armes, des classements en ligne, etc. (la version originale est incluse, vous pourrez l’essayer pour comparer).

Le but est assez simple, découper des ennemis en boucle jusqu’à terrasser le Dragon Rouge, véritable boss de fin de l’aventure. Mais entre-temps vous devrez occire le Limon Royale, la Harpie, le Cavalier Spectral, etc. À leur mort les ennemis auront des chances de lâcher des trésors ainsi que des pièces. Enchaîner les exécutions fera monter une jauge de combo qui non seulement vous permettra de gagner de plus en plus de points, mais augmentera peu à peu la valeur des pièces. Quand on sait que ces dernières permettent d’acheter des objets chez les marchands et de se soigner à chaque  fois qu’on en ramasse une, vous comprendrez très bien qu’il sera nécessaire de ne jamais casser la jauge de combo si vous souhaitez vous hisser à la première place du classement.

Chose intéressante, se prendre un coup remet à zéro le multiplicateur de points mais ne casse pas la chaîne de combo, il sera donc souvent plus rentable de se faire toucher en se disant qu’on se soignera au fil du temps avec les pièces, que d’esquiver coûte que coûte une attaque et de devoir repartir sur un nouveau combo. J’aime beaucoup ce choix de gamedesign car il incite vraiment le joueur à ne jamais s’arrêter et à essayer d’éliminer tous les monstres qui apparaissent à l’écran, quels que soient les risques.

En fonction de vos performances votre renommée augmentera à la fin de votre partie et vous pourrez faire un tour à l’auberge pour débloquer diverses choses : nouveaux personnages, ornements pour sa pierre tombale, musiques, habillages pour le jeu, objet qui permet de revenir à la vie, etc. Les 5 autres personnages disponibles ont d’ailleurs chacun un gameplay bien différent de celui du chevalier. L’archer glisse au sol et tire des flèches en cloche, la magicienne se transforme en tornade pour attaquer les ennemis, le dresseur peut tirer des fléchettes pour monter ensuite ses adversaires et ainsi de suite (et chacun a évidemment ses propres augmentations dans la boutique).

En plus de la course au score vous aurez en permanence trois objectifs à accomplir durant votre partie pour obtenir un peu plus de renommée à la fin : tuer tel boss sans prendre de dégât, éliminer x ennemis avec une arme précise, etc.

J’avais confiance en lançant Slayin DX car j’avais beaucoup aimé Dead End City la dernière création du développeur, mais je ne pensais pas me faire autant aspirer par le jeu et la course au score. C’est vraiment grisant d’essayer de ne pas casser son combo pour grimper au classement et chaque perso ayant un gameplay différent, la rejouabilité est au rendez-vous.

GeneRally 2
GeneRally 2

Créez des circuits en quelques minutes

Bzzzt
Bzzzt

Un bon platformer à l’ancienne

Laisser un commentaire