Rapide Critique

Windjammers 2

Bestio
Publié le 29 janvier 2022

Développeur

Dotemu

Éditeur

Dotemu

Date de Sortie

20 janvier 2022

Prix de lancement

19,99 €

Testé sur

PC

Ayant passé énormément de temps sur le 1er Windjammers en arcade, j’étais vraiment heureux de voir débarquer une suite cette année, surtout qu’avec Dotemu aux commandes j’étais plutôt confiant.

Et effectivement, dès les premières minutes sur Windjammers 2 j’étais rassuré. On sent l’amour que portent les développeurs au jeu d’origine et tout a parfaitement été retranscrit. Pour ceux qui ne connaitraient pas la licence, deux joueurs face à face s’affrontent en s’envoyant un frisbee. Si le personnage parvient à toucher le mur adverse il marque de 3 à 5 points et 2 points si le disque tombe au sol dans le camp adverse. Le premier à 15 points remporte le set et il en faut 2 pour remporter la partie. Oui ok c’est un Pong amélioré.

Mais ils ne se sont pas arrêtés là. En plus des tirs classiques, courbés, lobs et super attaques qu’il y avait déjà, ils ont ajouté de nouveaux mouvements : le renvoi immédiat, l’amorti au filet, ainsi que la possibilité de sauter pour récupérer le disque en l’air et effectuer un smash. Ces nouvelles possibilités dynamisent énormément les échanges et le résultat est excellent, les matchs sont encore plus intenses qu’auparavant. Quelques nouveaux stades font leur apparition et dans le choix des personnages il y a maintenant des super lourds qui sont encore plus puissants que les autres mais évidemment plus lents également.

Niveau gameplay tout est donc au top. Niveau contenu et finitions par contre je ne peux malheureusement pas en dire autant. Le tutoriel se compose d’écrans fixes présentant tous les coups, autant vous dire que si vous n’avez jamais joué au jeu, bonne chance pour comprendre les subtilités et les timings de chaque action. Pour le solo, le jeu propose un mode arcade disponible en trois difficultés différentes qui vous fera affronter cinq adversaires répartis sur une carte, avec deux mini-jeux pour vous détendre entre les rencontres. Il y a également la possibilité de faire des matchs simples contre l’IA, ce n’est pas incroyable mais le minimum est là, de toute façon j’étais venu pour le multi !

Et pour le multi j’ai malheureusement pas mal de choses à redire. En classé par exemple, le jeu trouve automatiquement un adversaire, sans possibilité de filtrer par ping ou de refuser si la connexion est trop mauvaise, vous pouvez donc vous retrouver à jouer contre une personne à 500 de ping, le fun… Vous pouvez évidemment jouer avec des amis, par contre il n’y a pas moyen de créer un salon de plusieurs joueurs ou de regarder deux personnes s’affronter, c’est vraiment dommage pour la convivialité. Autre déception, il y a effectivement du cross plateforme, vous pouvez par exemple depuis steam affronter des joueurs xbox/gamepass, mais seulement si vous tombez dessus par hasard en classé ou en match simple, vous ne pouvez pas leur envoyer d’invitation.

Mais bon, je ne vais pas bouder mon plaisir, le cœur du jeu est excellent et c’est bien ça le principal. J’espère maintenant qu’ils pourront retravailler et améliorer la partie en ligne car Windjammers 2 le mérite vraiment. Le travail abattu par Dotemu pour livrer un épisode fidèle à l’original tout en apportant de nouvelles mécaniques justifie pleinement cette suite et si vous avez des amis de passage à la maison, vous aurez de quoi passer une excellente soirée !

Young Souls
Young Souls

Bastonner des gobelins en famille

Laisser un commentaire