Rapide Critique

Gearshifters

Bestio
Publié le 4 février 2023

Développeur

Red Phantom Games

Éditeur

Numskull Games

Date de Sortie

1 octobre 2021

Prix de lancement

19,99 €

Testé sur

PC

Développé par Richard Ogden (Red Phantom Games), Gearshifters est, pour faire simple, un shoot’em up horizontal avec des voitures. Ajoutez-y une pincée de roguelite avec des niveaux générés procéduralement ainsi que des équipements à débloquer/améliorer essai après essai et vous obtenez un jeu super cool !

Au volant de votre bolide, vous allez devoir traverser neuf environnements différents (ville en ruines, désert, montagne…), chacun contrôlé par une faction unique. Certains adversaires sont équipés de lance-flammes, d’autres d’armes énergétiques, d’autres encore arrivent par la voie des airs, il y en a pour tous les goûts !

Les détruire vous permettra de récupérer des soins, des munitions, des plans et des crédits pour améliorer votre véhicule. Et croyez-moi il ne faudra pas négliger de passer au garage car la difficulté est au rendez-vous, les boss sont monstrueux et sans même parler d’eux certaines sections classiques vous donneront du fil à retordre, au moins le temps de bien assimiler les patterns d’attaque des nouveaux ennemis.

La personnalisation du véhicule est assez poussée, vous aurez le choix entre de nombreuses armes primaires et secondaires, des améliorations de maniabilité pour braquer et freiner de façon plus efficace, des plaques d’armure pour encaisser les tirs et même des pare-buffles pour fracasser les ennemis en rentrant dedans.

Au fil de sa progression votre pilote obtiendra de nouvelles possibilités et pourra par exemple faire un 180° pour tirer derrière lui ou se mettre en travers pour tirer en diagonale. Il sera d’ailleurs nécessaire de tout maîtriser pour espérer survivre. Et si jamais vous galérez trop, le développeur a ajouté en fin d’année dernière la possibilité de baisser la difficulté du jeu (elle est d’ailleurs maintenant par défaut à 75% au lieu des 100% à la sortie) ainsi que la vie des boss, là aussi indiquée en pourcentages.

Il a également ajouté un nouveau mode de jeu où le joueur enchaîne tous les environnements à chaque essai (alors que de base une fois qu’une faction est éliminée elle n’apparait plus, permettant une progression étape par étape). C’est plus long mais ça permet de récupérer plus facilement des crédits en éliminant tout d’abord des ennemis assez faibles et ça évite d’être bloqué face à de nouveaux ennemis qu’on n’arrive pas à éliminer alors qu’avec un peu plus d’argent on aurait pu acheter cette petite amélioration qui aurait tout changé.

Le jeu est vraiment dynamique et même lorsque ça explose de partout l’action reste lisible en permanence. Une fois qu’on a la voiture bien en main on se surprend à zigzaguer sans problème entre les boulettes ennemies pour se mettre en crabe et avoir un angle de tir parfait pour pulvériser les adversaires.

Pour être franc je n’arrive pas à me rappeler pourquoi je n’avais pas joué au jeu à sa sortie alors qu’il m’avait fait de l’oeil et qu’il cochait à peu près toutes les cases de ce que j’aime, je devais sûrement être occupé ailleurs. Mais je suis très heureux d’avoir enfin pu lui donner sa chance car j’ai adoré. Si vous aimez l’arcade, les boulettes et les explosions, foncez dessus !

En Garde!
En Garde!

D’un V qui veut dire Volador

Laisser un commentaire