Stygian : Reign of the Old Ones

Stygian Reign of the Old Ones fait partie des jeux qui ont su capter mon intérêt dans cette présentation du catalogue 1C. C’est un jeu de rôle modeste aux combats tactiques en tour par tour qui se distingue en ayant puisé dans l’esprit de H.P. Lovecraft pour développer son univers.

C’est un jeu qui m’est apparu élégant avec son joli graphisme qui ressemble à un dessin au crayon noir décrivant un monde en train de péricliter sous l’influence néfaste des dieux de la mythologie lovecraftienne.

Parmi les points intéressants du gameplay soulevés par son développeur, un en particulier m’est apparu singulier dans sa démarche. Ainsi, s’il est possible pour votre personnage d’user de la magie noire, celle-ci aura à terme une influence sur sa santé et son état mental.

En effet le jeu retranscrira sa descente progressive dans la folie en altérant par exemple certaines réponses du système de dialogue à choix multiples en les modifiant de manière visible – et effrayante. L’état psychique de votre personnage influera donc sa relation au monde qui l’entoure.

Voilà un concept intéressant dans un univers qui me parle en tout cas, avec une direction artistique originale et de caractère. Encore loin d’être terminé, il faudra attendre l’année prochaine avant qu’il ne pointe le bout de son nez.

The Sinking City

The Sinking City est un jeu intriguant. Forcément puisqu’il puise son inspiration dans les univers nébuleux tirés de l’esprit de H.P. Lovecraft. Il nous met aux commandes d’un détective privé qui à cause de son passé qui le pousse vers la folie – une composante récurrente chez Lovecraft – s’est retrouvé dans la ville partiellement submergée de Oakmont. Action et jeu d’enquête semble en être les deux principales axes de son gameplay.

N’ayant pu y jouer moi-même, j’ai du assister sagement à une démonstration d’un jeu qui typiquement ne pourrait être apprécié que seul. Son approche reste assez convenue pour ce qui m’a été donné de voir. Le système de dialogues paraît assez simple dans son fonctionnement et dans son ensemble, la partie enquête paraissait relativement linéaire. Il y a eu pourtant deux éléments de gameplay se détachant du reste.

Le premier pousse notre détective à user d’une espèce de pouvoir qui lui permet de voir les événements passés dans certains endroits. Il s’agit alors de remettre dans l’ordre chronologique les dits souvenirs pour en débloquer la finalité et obtenir un morceau de vérité supplémentaire et ainsi progresser dans notre enquête. Ce concept me fut familier alors qu’immédiatement The Vanishing of Ethan Carter me vint à l’esprit pour avoir utilisé la même méthode d’investigation à haute teneur fantastique.

Le second est la recherche d’informations dans une bibliothèque en associant diverses thématiques pour trouver un texte qui servira dans le cadre de cette démonstration, à retrouver une personne ou créature à l’origine de bien des problèmes dans notre enquête. Si The Sinking City s’essaye à réellement offrir un jeu de détective où il faudra un minimum réfléchir, je suis prêt à signer immédiatement. Car honnêtement les combats pour leur part étaient loin d’être passionnants ou tendus d’une quelconque façon.

Ces derniers reposent sur l’affrontement de créatures difformes et étranges venues avec l’inondation de Oakmont, et sur le fait que notre détective disposera en général d’assez peu de munitions pour se défendre. Sauf qu’en étant relativement mous et par manque d’une réelle atmosphère pour instiller la peur en nous, les quelques affrontements qui nous furent montré manquaient d’une réelle tension pour donner envie, contrairement à tout le reste, comme l’aspect narratif.

Il reste aussi que techniquement, le jeu manque encore de polish ce qui semble normal pour une alpha. La base est là mais toutes les ambiances, si tant est qu’elles seront différentes de ce que j’ai pu voir, manquaient également à l’appel. Il n’est pour autant pas nécessaire de verser dans le clair-obscur pour nous plonger dans l’effroi, des jeux comme Silent Hill avec peu de ressources machine avaient très bien réussis à ménager des atmosphères lourdes et oppressantes avec peu, notamment avec une bande-son adéquate.

Je me rappelle mes lointaines lectures adolescentes des mondes fous de Lovecraft. Il lui suffisait de quelques phrases pour installer la peur, ou plutôt l’angoisse dans ma tête. Ces écrits étaient véritablement la définition même de la folie par moment et c’est ce à quoi The Sinking City va devoir réussir pour toucher du doigt cette horreur tant prisée par les fans de l’auteur. Le potentiel est là, il suffit maintenant de transformer l’essai.

Cultist Simulator

Explorer d’ésotériques mystères, investiguer ses rêves et étudier des ouvrages occultes, voilà le genre de chose que propose Cultist Simulator, développé par le jeune studio Weather Factory (vous pouvez en retrouver l’interview via ce lien). Et, comme le suggère le titre, il sera évidemment également question de recruter des fidèles pour fonder son culte et le voir grandir…

Lire la suiteCultist Simulator

Hidden : On the trail of the Ancients

Les écrits de H.P Lovecraft. ont toujours été une source d’inspiration dans la création d’œuvres culturelles et le jeu vidéo ne déroge pas à cette règle. Ambiance sombre, rêves étranges, rituels mystiques, il y a là tous les ingrédients d’un jeu d’horreur réussi si tant est que la réalisation soit à la hauteur. Le dernier jeu en date à s’inspirer des récits fantastiques de l’écrivain américain nous vient du petit studio indépendant Lost Spell et se présente sous la forme d’un point & click nommé Hidden: On the trail of the Ancients.

Lire la suiteHidden : On the trail of the Ancients

The Vanishing of Ethan Carter

Au bord des rives d’un lac, dans le coin de Red Creek Valley, un jeune garçon du nom d’Ethan Carter répond aux abonnés absents. Ce dernier a pourtant écrit à Paul Prospero, un célèbre détective un peu medium par moment, pour le retrouver et l’aider dans une histoire qui flirte bon avec l’occulte. Voilà ce qui vous attendra dans ce jeu de mystère à forte connotation narrative concocté par le jeune studio de The Astronauts.

Lire la suiteThe Vanishing of Ethan Carter

Eldritch

A l’époque où j’étais encore au lycée, on n’avait pas tout ces smartphones pour nous occuper. Non ma bonne dame, moi à cet âge là, pour patienter le temps du trajet dans le train, j’avais des livres, et pas des numériques projetés par un écran portatif. Je m’étais alors plongé dans la fantasy avec J.R.R. Tolkien et la science-fiction avec Philip K. Dick. Mais en ce qui concerne l’horreur fantastique, Howard Philips Lovecraft me donna mes premiers frissons littéraires. Pourquoi vous-dis je cela ? Tout simplement parce-que Eldritch est censé s’inspirer de ses écrits. En route pour l’aventure !

Lire la suiteEldritch

The Last Door apparaît enfin sur Steam Greenlight

Longtemps mis en avant par tous les bons prescripteurs de jeux indépendants et surtout par notre Mwarf national, The Last Door est enfin “à voter” sur la roulette russe de Steam. Pour que le jeu de The Game Kitchen soit diffusé sur le plus gros marché dématérialisé de nos PC, tapez 1. Ou cliquez…

Lire la suiteThe Last Door apparaît enfin sur Steam Greenlight

Magrunner : Dark Pulse

Dans le futur, les réseaux sociaux domineront le monde et Kram Gruckezber sera le patron d’une société immense qui se la joue Big Brother. Mais quand l’univers de Lovecraft vient mettre la zone dans tout ce “trop beau” monde, c’est l’apocalypse ultime dans le monde du Puzzle-Game en 3D…

Lire la suiteMagrunner : Dark Pulse

Objectif atteint pour l'effrayant Asylum

C’est à quelques heures de la fin du Kickstarter des petits gars de Senscape que je décide de vous parler de ce titre. Un peu tard dites-vous ? Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! (et cela vous évite une enième news sur les cheveux incroyablement réalistes de Lara Croft dans le prochain Tomb Raider, alors bon…)

Lire la suiteObjectif atteint pour l'effrayant Asylum

They Bleed Pixels

Lovecraft. Une référence pour de nombreux passionnés d’ésotérisme, de mystère, de glauque et d’univers malsains. Les développeurs de ce nouveau plateformer aussi très orienté action ne cachent pas leur amour pour le maitre du genre et s’en servent à outrance, pour le meilleur.

Lire la suiteThey Bleed Pixels