Castle Story : C’est l’histoire d’un château construit en cinq heures…

Castle Story est attendu par des hordes de fans dont une (grande ?)  partie d’entre eux proviennent des followers du compte twitter de Notch, créateur de Minecraft, depuis la sortie de sa première vidéo en janvier dernier. Le jeu de Sauropod Studio avait en effet intrigué beaucoup de monde, moi compris.

Et il y a de quoi. Si Minecraft a tant passionné les foules, c’est parce qu’il permettait de créer ce que le joueur voulait et de jouer dans ce monde. Mais, à mon goût, il manquait ce petit quelque chose au jeu de Mojang. Ce quelque chose que Castle Story semble avoir. Comme son nom l’indique, vous devez en effet construire des châteaux. Mais ce n’est pas “juste” un jeu bac à sable, il possède en effet un côté stratégie. Dans ce jeu nous venant du Québec, vous contrôlez en effet d’étranges créatures appelées les Bricktrons et vous devez leur répartir les tâches afin de collecter des ressources, d’explorer le monde dans lequel vous vous trouvez et surtout de construire un château brique par brique, usant de votre créativité pour en faire un à la fois beau et fonctionnel. En effet, d’autres créatures plus hostiles vivent elles aussi dans ce monde et ces forteresses servent à défendre vos Bricktrons contre elles. Compte tenu de la physique du jeu, elles peuvent au moyen de divers projectiles et explosifs détruire des parties de votre château qui peut tout simplement s’écrouler (et c’est magnifique). Mais ce n’est pas votre seul moyen de vous battre, vos petits bonhommes jaunes pouvant s’équiper d’épées, d’arcs, de boucliers et autres armes pour mener le combat directement. Bref, cette première vidéo d’une dizaine de minutes montrait toutes ces mécaniques et donnait vachement envie. Mais lancer ses billets contre l’écran (pour moi c’était des pièces d’un centime, la pauvreté vous savez…) ne fonctionnait pas.

Et puis surtout, ce n’était qu’un prototype, loin d’être un jeu complet et commercialisable (même si je l’aurais acheté si on me l’aurait vendu comme ça…). Ce beau prototype avait été créé sur le temps libre de ses développeurs qui, suite à l’accueil qu’ils ont reçu, ont décidé de fonder un véritable studio et de se lancer à temps plein dans le développement de leur jeu. Mais comme partout, ils ont besoin d’argent. De l’argent pour faire quoi ? Pour acheter des outils et logiciels allant servir au développement de Castle Story, pour payer un meilleur hébergement pour leur site, pour ajouter un mode multijoueur, pour engager des musiciens afin de faire la bande-son et les bruitages du jeu, pour perfectionner leur jeu à tous les niveaux et tout simplement pour pouvoir vivre, manger et dormir pendant l’année de développement restante. Ainsi, comme tout développeur ayant besoin d’argent, les gars de chez Sauropod Studio ont lancé un Kickstarter. Pour 15 dollars, vous obtenez un accès à la beta du jeu (quand elle sera disponible) qui se transformera ensuite pour devenir le jeu final. Pour 25 dollars, vous obtiendrez en plus le prototype dès la fin du kickstarter. En augmentant le nombre des dollars que vous donnez, vous pouvez ainsi obtenir des posters, des t-shirts, des autographes ou encore des peluches de Bricktrons. Nos amis du Québec ont obtenu les 80 000 dollars qu’ils demandaient en seulement cinq heures, étant à l’heure actuelle à plus de 220 000 dollars alors qu’il leur reste encore 28 jours sur la célèbre plateforme de crowdfunding. Je vous laisse avec le trailer et la vidéo du prototype, toutes les deux magnifiques.

Ripper

Ripper

Grand fan de Call of Duty et Candy Crush, ce n'est malheureusement pas quelque chose dont je peux librement parler ici... Du coup, je vais me rabattre sur fan de plates-formes, de stratégie (et surtout grand strategy) et « d'ovnis vidéoludiques » avant tout, même si les meilleurs jeux sont ceux qui arrivent à transcender leur genre. Un peu comme Candy Crush, pour ne citer qu'un seul chef-d'oeuvre du style.
Ripper

Les derniers articles par Ripper (tout voir)

Laisser un commentaire