Preview – Drox Operative (PC, MAC)

Déja auteur de plusieurs hack’n slash mediévaux et solide développeur indépendant depuis quelques années maintenant, Soldak Entertainment (Steven Peeler) s’est mis en tête de voyager vers l’infini et au delà. Enfin un jeu de vaisseaux orienté Action-RPG ? Petite preview pour le savoir…

Diablo dans l’espace

C’est en deux heures de jeu que me sont venus tous les mots pour exprimer ce qu’est et sera donc sans aucun doute Drox Operative à sa sortie. Pour l’instant en version Beta, disponible pour tout ceux qui précommandent le jeu, le prochain titre de Soldak vous place aux commande d’un vaisseaus spatial partant à l’aventure dans un univers spatial immense. Séparé en plusieurs secteurs de la galaxie, eux-mêmes reliés par des portes de voyage rapide, le monde de Drox Operative s’étale sur plusieurs couches de niveaux, sous-niveaux, histoire de permettre une durée de vie immense, des surprises à la pelle et un “tout-aléatoire” qu s’y sent bien.
Plusieurs races sont proposées en début de partie : Humains, Dryad, Utopian, Fringe,Hive, Drakk, Lithosoid, Cortex, Shadow et Brunt. En plus de tous les ennemis que vous rencontrerez au cours de votre périple, une toute petite facette diplomatique du jeu viendra vous proposer des races “Nemesis” et des aliées. Vous même pourrez forcer ces races à vous aimer (ou non) en fonction de vos actions. Ca, c’est pour l’originalité première. Revenons-en aux habitudes du genre…

Dans l’espace, personne ne vous entendra cliquer…

Drox Operative est donc fortement aléatoire dans la construction de son univers. Tout au long de votre progression vous ferez des rencontres amies, le plus souvent ennemies, mais vous pourrez aussi scanner des planètes, fouiller des cargos abandonnés et autres poubelles de l’espace, pour obtenir des objets. Ceux-ci peuvent se placer dans trois compartiments de votre vaisseau : leger, moyen et lourd. Chaque objet appartient à une catégorie et evidemment, en fonction de votre niveau, vous avez plus ou moins de slots de disponibles pour vous en équiper.
Tout se joue comme un hack’n slash. L’inventaire, la revente d’objets, le loot aléatoire allant de la mauvaise qualité au rare voir à l’unique, les ennemis aléatoirement placés dans l’écran, etc. Même la mort et sa dette d’XP sont des idées déja vues autre part. Mais tout cela combiné à un univers spatial assez intéressant, c’est on ne peut plus original.
Reste quelques défauts qui risquent de géner : le contrôle du vaisseau est très lent (c’est voulu en bas niveau, mais ça reste quand même perturbant) et surtout, je n’ai trouvé encore aucune quête à effectuer dans cette Beta ce qui a installé un lourd sentiment de répétitivité et d’ennui au bout des deux heures de jeu. M’enfin cela, ce sera réglé avant la sortie. Moralité : on vous conseille de précommander, de l’essayer et d’attendre patiemment la sortie de la version finale. Drox Operative risque sincèrement de tirer son épingle du jeu grace à ses quelques originalités d’ambiance pour un style de jeu qui redevient de plus en plus à la mode. Tant mieux ?

0 réflexion au sujet de « Preview – Drox Operative (PC, MAC) »

Laisser un commentaire