2x0ng

2xong (prononcez “Too-zong”) tire son inspiration de certains hits de l’Atari 2600 (Revenge Of The Beefsteak Tomatoes, Tron Deadly Discs…). Le gameplay est aussi basique que ses modèles des années 80 : il se limite à parcourir des niveaux de plus en vastes, à se défendre d’une faune toujours plus agressive, et atteindre une sortie rendue de plus en plus inaccessibles par des tortueux lacis de murs destructibles. Autant de labyrinthes structurés, non par la disposition spatiale de ses murs, mais par la couleur même des parois (… en y jouant, c’est plus clair). Le tout est à effectuer à l’aide d’un redoutable boomerang rebondissant.

À l’origine conçu comme un mix de vieilles idées, un mashup de Breakout et de roguelike, 2x0ng aurait pu n’être qu’un exercice de style fade, bancal et réchauffé, mais David O’Toole a réussi à créer une pépite. Et même si son look minimaliste semble purement fonctionnel, il ne tient qu’au joueur d’habiter ces quelques pixels, ces blocs de couleurs agressives par des enjeux plus profonds…

2x0ng_strip

Les derniers articles par Jerom (tout voir)

Laisser un commentaire