Pokémon Shuffle

Successeur de Pokémon Link : Battle !, sorti lui aussi sur eShop l’année dernière, Pokémon Shuffle a cette particularité d’être entièrement gratuit. Mais l’est-il réellement, en fin de compte ? C’est ce que nous allons voir dans ce test…

Poké-Combo !

Sur l’écran tactile, vous avez vos têtes de Pokémon (des blocs, donc) que vous pouvez aligner librement afin de les faire disparaître. Les têtes supérieures tomberont, enchaînant peut-être des combos de lignes. Tout cela est compté et pris en compte pour l’attaque d’un Pokémon particulier, situé sur l’écran supérieur de la console, qui possède une barre de vie. Si vous réussissez à exploser cette barre de vie au fil de vos lignes validées (et en nombre de coup limités, souvent), alors vous pouvez passer au niveau suivant. Mais ce n’est pas tout !

Le Pokémon battu peut être capturé : vous lancez une Pokéball en espérant que celui-ci y reste coincé. Plus vous avez fait de score et plus le pourcentage de réussite de la capture augmente. Aussi, le nombre de combo influe énormément avec le pourcentage final. S’en suite la classique animation de capture de Pokémon : la pokéball gigote trois fois avant de se fermer ou non sur le Pokémon capturé. Si c’est le cas, alors il est à vous !

Quand vous jouez, vos Pokémon vous servent de blocs. La partie se joue généralement avec trois ou quatre Pokémon différents que vous choisissez dans votre équipe. Ceux-ci définiront les portraits/blocs qui apparaitront dans l’aire de jeu. Evidemment, chaque Pokémon que vous possédez gagnera en expérience à la fin d’une partie ou il fut joué et cela lui amènera davantage de statistiques. Davantage de points de dégâts infligés en cas de ligne validée à son effigie, par exemple…

Un gameplay stratégique

La durée de vie semble immense : chaque niveau est dédié à un Pokémon particulier, que l’on va devoir affronter pour tenter de le capturer. La capture n’est absolument pas obligatoire et est un bonus de collectionneur pour le joueur. Avoir plusieurs Pokémon sert aussi à se battre efficacement contre certains éléments, comme dans le jeu original. Bref, la collection n’est pas non plus à prendre à la légère.

Dans le mode principal, on suit un tracé fait de plusieurs niveaux, avançant vers toujours plus de Pokémons. Certaines fois, des « combat de Boss » auront lieu comme des Méga-Pokémon que vous ne pourrez pas capturer. Par contre, les battre vous permettra d’obtenir une Méga-Gemme qui, une fois équipée au bon Pokémon capturé, permettra de lui donner un bien sympathique pouvoir en pleine partie.

Une jauge de pouvoir apparaîtra à gauche de l’écran. Plus vous validerez de lignes avec le Pokémon possédant la Méga-Gemme, plus cette jauge augmentera. Une fois remplie, votre Pokémon se transformera en Méga-Pokémon et aligner au moins trois blocs à son effigie déclenchera un pouvoir bien spécifique. Stratégiquement, c’est plus qu’important !

Chaque partie dure quelques minutes, pas plus. Les missions sont variées en termes de timing et d’obstacles (des blocs de glaces vous empêchant d’utiliser certaines zone du jeu par exemple) et concrètement, Pokémon Shuffle propose un Puzzle-Game plein de bonnes choses.

Faussement gratuit ?

On aurait pu clairement croire que la gratuité se paierait au prix fort. Étonnamment, pas du tout. Le jeu est entièrement jouable gratuitement et se connecter au serveur du jeu tous les jours vous permet d’obtenir quelques pièces. Ces pièces permettent d’acheter des bonus pour tricher et vous rendre la vie plus facile mais il est possible de jouer au jeu sans jamais en dépenser.

Les pièces les plus difficiles à ne pas lâcher, ce sont les 2500 qui vous seront demandées lorsque vous verrez ce qu’une Super Ball peut faire face à un Pokémon qui ne veut pas rentrer dans votre PokéBall classique. Mais là aussi, c’est un peu de la triche ! Le taux de réussite des captures est, si vous jouez bien et enchaînez correctement les combos, de l’ordre de 40% environ. On a vu pire (même si les éternels malchanceux vous diront le contraire).

Avec de l’argent réel, on peut acheter des joyaux. A un prix exorbitant (1€ LE joyau), ils permettent de tracer dans le jeu sans une once de difficulté. Rallonger le temps de jeu d’une partie chronométrée, se goinfrer de pièces de jeu pour obtenir tous les bonus et Super Ball que l’on veut, etc… C’est un choix : à vous de voir si vous avez vraiment envie de dépenser des sous là-dedans. En soi, dans sa gratuité la plus totale, Pokémon Shuffle est un très bon jeu et les amateurs de puzzle-game, de collection et de hasard seront aux anges. On vous le conseille largement !

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Une pensée sur “Pokémon Shuffle

  • 15/03/2015 à 20:46
    Permalink

    Totalement d’accord avec le test, un bon ptit plaisir coupable! :)

    Pour ce qui est de mettre la main au porte-monnaie, honnêtement, pas plus que toi. J’ai effectivement cédé à la tentation de dépenser quelques pièces pour les Mega-évolutions (et encore, passé le niveau 90), mais on en obtient déjà tellement à la base que j’ai jamais été en manque.
    Quant aux Super Ball, la seule fois où j’ai craqué j’ai dépensé toute mes pièces sans réussir à capter le Pokémon, autant dire que j’ai reset le jeu aussitôt…

    Reste les niveaux EX qui m’ont l’air un chouilla compliqué, mais j’en suis pas encore au point de devoir acheter des bonus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.