A Normal Lost Phone
Windows iOS Google Play

Vous venez de trouver un téléphone. Celui-ci n’étant pas protégé, voilà que vous avez accès à tous les messages, toutes les données qu’il renferme – ou presque. Difficile de résister à la tentation de parcourir quelques SMS, même si le sentiment d’intrusion est présent. Bien vite, vous découvrez qu’il appartient à un certain Sam, qui a disparu…


Enquête cellulaire

A Normal Lost Phone est un jeu d’enquête à la narration atypique et indéniablement réussie. Son exploration rappelle quelque peu Her Story, sans se montrer toutefois aussi libre. Il s’agit ici de raconter une histoire à travers un objet de la vie courante : un simple smartphone. A travers les SMS, la galerie photo mais également par le biais de mails, le jeu parvient à mettre en place une histoire passionnante qui se dévoile au fur et à mesure que l’on comprend qui est Sam, qui sont ses amis, quels sont ses problèmes. Il y a là quelque chose d’un peu gênant : on épie la vie d’un inconnu, ses espoirs, ses déceptions, ses difficultés relationnelles avec ses proches… L’écriture, très juste, renforce ce sentiment en rendant l’exploration très immersive : les messages sont crédibles, les échanges paraissent effectivement tirés d’une conversation entre adolescents qui se cherchent. Inutile de dire que jouer sur téléphone améliore encore l’expérience, le support de jeu se confondant naturellement avec l’objet du jeu.



Narration créative

Le jeu de Accidental Queens regorge de qualités, mais l’une des principales est sans doute sa maîtrise narrative. A Normal Lost Phone se dévoile petit à petit, comme toute bonne enquête. L’on commence par éplucher la messagerie, lisant les SMS de chaque contact ; voilà qui situe le personnage principal sur le plan social, dresse la liste de ses centres d’intérêt, renseigne sur les événements qui ont précédé sa disparition. Mais si tout cela informe le joueur, tout en créant un rapprochement avec Sam (l’écriture très humaine du personnage le rendant attachant), impossible de trop en savoir dans un premier temps : certaines zones du téléphone sont protégées par des mots de passe, et il va falloir mettre la main sur ces derniers pour avancer dans l’histoire. Il y a donc en réalité une double enquête : l’enquête narrative, qui consiste à comprendre ce qui est arrivé à Sam, et l’enquête ludique, où il s’agit de découvrir les quelques mots de passe qui cloisonnent la narration, afin d’en maîtriser la progression. Cette structuration du jeu fonctionne à merveille, agrémente l’histoire d’une dynamique purement ludique tout en renouvelant son intérêt régulièrement.

Il est difficile d’aborder ici les thèmes dont traite le jeu, car ce serait immanquablement gâcher le mystère entretenu tout au long de l’enquête. Certes, certains verront la révélation venir ; qu’importe. A Normal Lost Phone parle de sujets matures, rarement évoqués dans le jeu vidéo – et même peu représentés dans les autres média de manière générale. Il le fait avec simplicité et naturel, et amène réellement à se poser des questions, à se positionner soi-même par rapport aux événements découverts. C’est peut-être là son plus bel accomplissement : non seulement le game design est réussi, mais Accidental Queens est parvenu en plus à mettre ce dernier au service d’un enjeu pédagogique et éthique.



A Normal Lost Phone nous avait charmés lorsque nous l’avions testé à l’Evry Game City 2016. Cette version finale, un peu plus étoffée, confirme indéniablement ces impressions. Intelligent et pertinent dans le fond, brillant dans la forme, il a tout du jeu auquel on pense encore lorsqu’on ne joue plus, du jeu dont on se souvient encore longtemps après l’avoir terminé. Même s’il ne faut que quelques petites heures pour en percer le mystère.

Mwarf

Mwarf

Mwarf est chef de projet (dans l'informatique) et travaille à Paris. Il s'intéresse beaucoup au cinéma et au jeu vidéo, adore Kubrick, Quentin Dupieux, le duo Iguchi/Nishimura (il est éclectique), et toute sorte de jeux indés innovants. ll aime aussi le metal (et l'indus en particulier), et peut écouter Nine Inch Nails, KMFDM ou encore Tool toute la journée. Ho, et il aime particulièrement écrire pour partager ses découvertes.
Mwarf

Les derniers articles par Mwarf (tout voir)

Une pensée sur “A Normal Lost Phone

  • Bestio
    03/02/2017 à 09:01
    Permalink

    Un gros coup de coeur pour ma part.

    Le jeu est intéressant, intelligent, bien écrit et aborde des thèmes habituellement peu traités dans les jeux vidéo.

    Je ne veux pas en dire plus pour ne pas gâcher l’intrigue mais j’ai vraiment passé un très bon moment.

    Répondre

Laisser un commentaire