Danmaku Unlimited 3
Windows

Après Danmaku Unlimited en 2011, puis Danmaku Unlimited 2 en 2014, le Canadien Sunny Tam revient cette année avec un 3ème épisode pour la plus grande joie de tous les fans de bullet hell shooters. Voyons voir ce que vaut cette cuvée 2017 !



Défendre la Terre, exploser des vaisseaux, la routine

Je vais passer très rapidement sur l’histoire qui n’intéressera pas grand monde, vous êtes un gardien chargé de sauver la Terre de la menace d’envahisseurs à bord de votre vaisseau. Voilà, c’est tout et ça suffit amplement.

Danmaku Unlimited 3 est un shoot’em up vertical dans la plus pure tradition des manic shooters. L’écran est constamment surchargé de tirs ennemis et seul le centre de votre vaisseau est vulnérable pour vous permettre de zigzaguer entre les boulettes et survivre.

Frôler les tirs ennemis vous fera non seulement gagner des points, mais également monter une jauge de Trance, qui, une fois pleine, vous permettra de devenir surpuissant pendant quelques secondes. Cette mécanique de risk / reward est réellement jouissive et c’est un vrai bonheur de plonger au cœur de l’action pour tout exploser.

Pour s’adapter à tous les joueurs, quatre difficultés sont proposées (easy, medium, hard, true) qui influeront sur la quantité de tirs ennemis ainsi que la violence des boss. Vous aurez également le choix entre deux modes de jeu. Le premier, appelé Graze est le mode standard pour lequel les règles expliquées précédemment s’appliquent directement.

Le second par contre, le Spirit, modifie un peu la donne car dès que vous éliminerez un ennemi, tous ses tirs encore présents à l’écran deviendront des boulettes fantômes inoffensives pour vous, mais qui monteront votre jauge de Trance si vous passez dessus. Ca permet de s’entraîner à frôler les tirs sans peur de mourir pour ensuite revenir sur le « vrai » mode.

Graphiquement le titre est une vraie réussite, c’est joli, coloré et l’action reste lisible en permanence. La bande-son composée par Blankfield donne une patate phénoménale au jeu et accompagne parfaitement les explosions à grands coups de solos de guitare électrique et autres samples provenant de Touhous, d’animés, etc.



Customisation et durée de vie

Je n’en ai pas encore parlé jusqu’à présent, mais votre vaisseau dispose d’un shot et d’un laser que vous pourrez choisir au début du jeu. Pas mal de variantes se débloqueront au fur et à mesure de vos exploits (frôler x boulettes, éliminer un boss en hard sans se faire toucher…). Au final, vous disposerez d’une vingtaine de configurations possibles.

Le jeu est divisé en cinq stages se terminant par l’affrontement d’un boss surpuissant. Si les niveaux sont déjà bien travaillés avec des vagues d’ennemis variées s’enchaînant avec un timing parfait, Sunny Tam a fait un boulot phénoménal sur les boss. Chacun d’eux possède six phases réellement différentes les unes des autres qu’il faudra apprendre à gérer et esquiver. Dans ces moments-là, les patterns de tir sont magnifiques et on se surprend à s’extasier devant l’imagination débordante du développeur. Ici un motif d’escargot mixé avec des tirs latéraux pour plus de rigolade, là une explosion style rayons de soleil desquels il faudra s’abriter en se cachant derrière des rochers, etc. Je ne veux pas plus détailler car la découverte de tout ça fait vraiment partie des plaisirs du jeu.

Cerise sur le gâteau, si vous êtes vraiment très bon, vous aurez le droit à un true last boss d’anthologie et quand je dis vraiment bon, comprenez par là que même en easy spirit le jeu propose déjà un réel défi, je vous laisse imaginer l’horreur en true graze !


Pour être honnête j’avais un peu peur en lançant Danmaku Unlimited 3. J’avais adoré le second épisode (que je conseille souvent lorsqu’on me demande les shmups verticaux PC à posséder absolument) et je me demandais si Sunny Tam allait réussir à modifier assez la formule pour en faire réellement un titre à part. La réponse est un grand oui. Le fait de baser en grande partie le gameplay sur le grazing de boulettes est une excellente idée, obligeant le joueur à prendre énormément de risques pour devenir surpuissant. Encore mieux, le mode Spirit assez accessible permet aux débutants de s’amuser mais attention, boucler le jeu en facile demandera tout de même un peu d’entraînement. Beau, maniable, doté d’une excellente bande-son, Danmaku Unlimited 3 est une réussite totale. Je me suis régalé à découvrir les différentes phases des boss et à admirer le travail de fou réalisé sur eux. Si vous aimez les shmups verticaux, il n’y a pas à hésiter, il vous faut ce jeu !


Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.
Bestio

Les derniers articles par Bestio (tout voir)

Laisser un commentaire