Don't Feed the Trolls

Don't Feed the Trolls

Première sortie Xbox 360 pour Frozax Games, Don’t Feed the Trolls se base sur un concept simple pour tenter d’amadouer les amateurs de jeux rapides à jouer sur le Xbox Live Indie Games. Quand on sait à quel point les joueurs 360 sont friands des expériences rapides et sans profondeur (ce qui n’est pas forcément un défaut), il est intéressant de s’y pencher avec enthousiasme…

Ours Vs. Trolls
Le concept est bête comme un candidat de Secret Story. L’écran se divise en quatre parties : Haut, Bas, Gauche et Droite. Chaque bouton de la manette interagit avec l’une de ses parties avec une certaine logique : Y avec Haut, A avec Bas, X avec Gauche, B avec Droite. Le but ? Nourrir les ours qui apparaissent dans chaque partie en appuyant sur la bonne touche avant qu’ils disparaissent. La chose à éviter ? Les trolls qui apparaissent et ne doivent absolument pas être nourris. Voilà, le concept est posé, passons aux originalités.
Tout d’abord, les trolls apparaissant à l’écran peuvent être frappés en claquant la bonne direction avec le stick analogique gauche : un bon moyen d’obtenir quelques points bonus. Attention à ne pas claquer les ours, évidemment. Aussi, de nouveaux types d’ours et de trolls débarquent au fur et à mesure des niveaux : des ours affamés qu’il faut nourrir plusieurs fois, des trolls déguisés en peluches, des ours ninja très rapides, des trolls hardcore qui rapportent plus de points… Bref, vous l’aurez compris, on est dans le pur jeu rapide à comprendre, à jouer, mais difficile à terminer avec une bonne place dans les classements mondiaux.
Vite joué
Don’t Feed the Trolls est clairement orienté vers tous ces joueurs qui achètent tout et n’importe quoi sur Xbox Live Indie Games, puisqu’il parait “quelconque” et propose finalement une expérience amusante bien que rapide. Ce titre est très simple visuellement, le concept est bateau, mais il y a cette petite touche chronophage qui nous donne envie de faire plus d’une dizaine de parties en une seule session. Alors, on ne claque pas 80 Microsoft Points dans un grand jeu, ni même un bon jeu dans le sens strict du terme, mais au moins on s’amuse intelligemment avec une réalisation honnête (bien que rapide) et un sens du “jeu qui rend accro” très prometteur pour la suite des projets de Frozax Games.

0 réflexion au sujet de “Don't Feed the Trolls”

  1. Bon test pour un bon petit jeu à un bon petit prix même si je trouve que la difficulté monte un peu trop vite…
    ps: c’est le 2ème jeux XBLIG de Frozax Games après Spring Up Harmony

Laisser un commentaire