Tower Clash : le choc des héros

Moi j’aime beaucoup les clashs. Que ce soit sur twitter ou dans la vraie vie, j’adore m’asseoir avec du pop-corn (même si j’aime pas ça) et regarder des gens se disputer plus ou moins violemment, pour des raisons plus ou moins idiotes. Mais malheureusement, ça a pas l’air d’être le même “clash” que dans Tower Clash. Par contre si vous voulez me clasher, je suis disponible quand vous voulez !

En attendant, je vais vous parler de ce Tower Clash en espérant que vous trouviez un élément sur lequel m’attaquer dans cette news. Tout d’abord, sachez que c’est un jeu appartenant au saturé genre du Tower Defense (yeah, un point sur lequel m’attaquer, je parle d’un genre super mainstream !) mais aussi un jeu free 2 play (ah, ça aussi c’est mainstream et en plus c’est le mal, ça vous fait payer pour tout) et pour finir un jeu uniquement multijoueur. Parce qu’avec toutes mes parenthèses vous avez peut-être pas compris, je résume : Tower Clash est un jeu de Tower Defense uniquement multijoueur et en free 2 play. Vous pouvez ainsi prendre part à des affrontements PvP pouvant aller jusqu’à six joueurs, ceux-ci pouvant être remplacés par des bots si vous manquez d’amis. L’autre particularité du jeu est d’inclure un systèmes de cartes servant à pratiquement tout dans le jeu. Elles servent tout d’abord à créer vos tours, vos châteaux et autres fermes ou bâtiments afin de vous défendre contre les envahisseurs. Elles peuvent aussi servir à créer de nouveaux monstres qui vont aller attaquer vos ennemis, sachant que chacun dispose de ses propres forces et faiblesses contre des types spécifiques de tours.  Bref, un jeu jouant tout aussi bien sur son côté stratégie que son côté tower defense.

Développé par le studio Next Level, je n’ai pas réussi à trouver d’informations sur eux, ni même leur site. En revanche, vous pouvez vous diriger vers Steam Greenlight et voter pour décider si oui ou non le jeu devrait sortir sur la plus célèbre des plateformes de vente des jeux dématérialisés. Vous pourriez d’ailleurs y apprendre des choses dont je n’ai pas parlé sur le jeu, notamment qu’une version alpha de celui-ci est disponible (enfin j’en ai parlé maintenant, mais vous pouvez quand même aller voir pour la télécharger). D’après les développeurs, il manque à celle-ci le design de certains bâtiments, un tutoriel, un mode tournoi, des achievements, des statistiques de profil et encore d’autres choses, c’est un peu le cache-cache des features manquantes. Allez hop, il est temps d’éteindre la lumière, de bien vous installer et de regarder le trailer du jeu.

[youtube ZJzElv9v2BE 640 390]

Laisser un commentaire