Deadlock : et le 7ème jour, Dieu créa le FPS

Non, je n’ai pas basculé dans la religion, malgré mon titre comportant une référence on ne peut plus flagrante à vous-savez-qui. Une déclaration que je fais sur l’honneur, afin d’éviter toute dérive extrémiste à l’encontre de notre site. C’est vrai quoi, on ne tient pas à ce que l’immeuble brûle.

Deadlock, c’est l’histoire d’un jeu original. Déjà parce que la team 5Bits Games est venue nous voir sur notre forum pour faire une annonce, ce qui n’est déjà pas banal, mais ensuite parce qu’à la base les développeurs avaient un maximum de 7 jours pour le mettre au point (d’où ma référence) lors d’un concours, cependant leur idée a ensuite fait du chemin une fois ce délais passé. Basé sur un mélange entre FPS, plate-forme et voltige, le titre met à rude épreuve notre skill de joueur, nous demandant une précision et un talent certains. J’aurai bien dû mal à vous expliquer précisément le déroulement de l’action, si ce n’est qu’il faut grimper une tour, tout en résolvant des énigmes et en activant des mécanismes.

MAIS, car il y a toujours un mais, il faut (encore) sortir les billets pour espérer pouvoir y jouer un jour. C’est sur Ulule que ça se passe, et peut-être sur PC, Mac ou Linux dans un avenir proche. M’enfin, ne vous en effrayez pas trop, puisqu’il est déjà financé à 100 % ! Vous pouvez faire grimper le pourcentage encore pendant 18 jours.

[vimeo 49447402# 640 390]

2 réflexions au sujet de “Deadlock : et le 7ème jour, Dieu créa le FPS”

  1. Merci à l’équipe de Game Side Story pour la news, et oui hier on a franchie notre premier palier.
    Mais plus on aura de moyen, meilleurs sera le jeu. En tout cas maintenant c’est fait Deadlock sera un réalité, et on se défoncera pour en faire le meilleurs jeu possible.

    Répondre

Laisser un commentaire