Major Mayhem

Développé par Rocket Jump et déjà disponible gratuitement sur supports mobiles, le rail shooter très coloré Major Mayhem fait une entrée explosive sur Steam. Mais est-ce vraiment une bonne idée de sortir un jeu tactile sur PC sans en modifier le gameplay ?

[singlepic id=39556 w=320 h=240 float=right]

Ma fiancée a été enlevée ? Ok, je pars immédiatement à sa recherche

Major Mayhem est un jeu ne se prenant pas du tout au sérieux. Vous y incarnez un militaire surarmé parti à la recherche de sa femme qui s’est faite enlever. Le titre est vraiment coloré avec un rendu cartoon très attachant. Les contrôles sont simples, tout ou presque se fait d’un simple clic gauche de souris. Votre personnage se met à couvert tout seul et vous devez alors éliminer quelques vagues d’ennemis pour passer à la séquence suivante. La plupart des tirs ennemis ne peuvent pas vous toucher, les seuls dangereux sont signalés par un cercle rouge. Deux possibilités à ce moment-là, arrêter de tirer pour que votre personnage se mette à l’abri le temps que le projectile passe ou tirer dessus pour l’annuler.

De temps en temps entre deux phases de tir, vous devrez sauter au-dessus de fosses à piques, de troncs d’arbre ou de colonnes en cliquant sur le bouton doit de la souris au bon moment. Le jeu a été développé pour les écrans tactiles et ça se sent vraiment (d’autant plus que c’est un portage direct, vous aurez donc par exemple un bouton de saut qui apparaîtra en bas à droite de votre écran lors de ces passages). 45 niveaux répartis en 3 environnements (tropiques, metropolis et désert) sont disponibles. Vous y éliminerez des ninjas, des mafieux, des momies, des avions, des poules… tout ce qui bouge finalement ! Enfin pas tout à fait, il faudra tout de même défendre quelques fois des civils pour récupérer un bonus (point de vie, bonus de score, intervention aérienne, balles puissantes…).

Le jeu est facile mais c’est principalement dû au PC, là où dans un rail shooter en salle d’arcade vous devez viser un écran avec un pistolet, ici vous avez juste à positionner correctement le curseur de la souris et à appuyer sur un bouton, c’est donc assez difficile de rater. En plus vous bénéficiez de trois points de vie par niveau, vous ne devriez donc pas avoir beaucoup de mal à boucler le jeu rapidement.

[singlepic id=39546 w=320 h=240 float=left]

Mission terminée. Et maintenant ?

Une fois l’aventure terminée, il sera temps de se pencher le scoring, les modes alternatifs et le déblocage de toutes les armes et costumes du jeu. Pour marquer un maximum de points, il « suffit » d’enchaîner les tirs réussis sans temps mort. Certaines actions permettent en plus d’augmenter le multiplicateur de points (tirer sur un chapeau, en pleine tête, élimination rapide, tir puissant…). Par moments vous verrez également apparaître à l’écran un ennemi qui ne restera que très peu de temps mais rapportera un maximum de points si vous le touchez (ninjas rouges, bombardiers…). A la fin de chaque stage vous obtiendrez jusqu’à trois étoiles en fonction de votre performance.

Parallèlement à ça, vous pourrez également accomplir 150 défis spécifiques pour gagner des points d’expérience et des niveaux. Ils sont vraiment variés (tuer 30 ennemis avec le fusil mitrailleur, obtenir un combo de 5000 points, tomber dans une fosse…) et devraient vous occuper un bon moment. Chaque passage de niveau vous récompensera d’un bonus aléatoire (vêtement, armure temporaire, ralentissement du temps…) et surtout débloquera au fur et à mesure les 20 armes du jeu. Pistolet, uzi, fusil à pompe, fusil de sniper, il y en aura vraiment pour tous les goûts et vous trouverez à coup sûr le bon compromis entre puissance et taille du chargeur.

Vous pourrez aussi tester les autres modes de jeu (timebomb, arcade et survival) qui, sans révolutionner le titre, proposent des défis supplémentaires et renouvellent un peu l’expérience de jeu en ajoutant des contraintes (temps limité, suppression de la régénération de vie entre les stages…). Enfin, vous pourrez dépenser l’argent durement gagné dans la boutique pour acheter de nouvelles tenues et de nouveaux chapeaux à votre personnage. Le choix est énorme et certains articles sont vraiment marrants : panoplie de Chuck Norris, coupe afro multicolore, treillis rose, tricorne de pirate… faites-vous plaisir ! Vous aurez également la possibilité d’acheter des aides pour le jeu (bombardement, continu supplémentaire, boost de dégâts…) mais en aurez-vous vraiment besoin ?

[singlepic id=39536 w=320 h=240 float=right]

Sympa bien que trop facile et répétitif

L’univers du jeu est vraiment attachant. Les graphismes sont colorés et on sent bien que les développeurs se sont vraiment amusés à faire ce jeu tellement tout part dans tous les sens. Le jeu est vraiment agréable à parcourir. Le vrai problème des rails shooter sur PC (et Major Mayhem n’échappe pas à la règle) est qu’ils sont beaucoup trop faciles et qu’on en voit la fin rapidement. Heureusement, pour palier à ça, une centaines de succès ont été implémentés ainsi qu’une multitude d’armes, costumes et chapeaux à déverrouiller.

Si vous aimez ce genre de jeux et que vous cherchez un titre pas trop cher (même s’il est gratuit sur téléphone portable) pour passer le temps ou jouer avec vos enfants, il devrait vous satisfaire. Les autres, passez votre chemin, vous vous ennuierez trop rapidement et n’aurez pas la patience nécessaire pour profiter de tout son contenu.

Laisser un commentaire