Supercharged Robot Vulkaiser

Ah… les années 80 et ses dessins animés remplis de robots géants luttant contre les envahisseurs. Supercharged Robot Vulkaiser, un doujin de 2007, fait clairement référence à cette période et vous met aux commandes d’une sorte de Goldorak dans un shoot’em up horizontal ultra kitsch. 1977 : les Gogoths viennent de lancer une offensive contre la planète Terre. A bord de votre Supercharged Robot Vulkaiser, vous êtes le dernier espoir de l’humanité !

Fulguro poing

La prise en main est très simple car vous n’utiliserez qu’un bouton pour tirer, que vous pourrez garder enfoncé quelques secondes pour envoyer l’un de vos poings vers l’avant. De temps à autres, vous aurez la possibilité de fusionner avec l’un de vos quatre partenaires de l’équipe VulFighter (Rocket Kaiser, Needle Kaiser, Thunder Kaiser et Drill Kaiser) pour obtenir un vaisseau surpuissant disposant de nouvelles capacités.

Vraiment bien pensé, cette fonctionnalité permet de rejouer les six stages du jeu de manière réellement différente. Si certains passages s’avèrent très faciles avec la foreuse géante, vous préférerez probablement avoir l’électricité, les roquettes ou le tir pénétrant pour les boss. Autre apport de la fusion, la possibilité d’utiliser une super bombe qui se rechargera à chaque fois que vous changerez de compagnon.

Scoring, difficulté et rank

Quatre difficultés sont proposées. Si en normal vous devriez boucler le jeu en quelques essais, il en faudra bien plus pour le finir en difficile ou très difficile. Les patterns ennemis y sont beaucoup plus chargés en boulettes et infligent des dégâts plus importants.

Le scoring de Supercharged Robot Vulkaiser est assez simple. Plus vous détruirez les ennemis tôt et plus ils vous rapporteront de points (x15 lorsqu’ils viennent juste d’apparaître à l’écran). Vous obtiendrez également un bonus en fin de niveau basé sur le temps que vous avez mis pour éliminer le boss et à tout ça seront déduits les coûts de réparation de votre vaisseau et des équipiers avec qui vous avez fusionné. A noter qu’il est possible de les perdre définitivement s’ils ont été trop endommagés.

Un système de rank est également implémenté. Si vous prenez peu de dégâts et que vous ne changez jamais de partenaire, la difficulté augmentera peu à peu.

Bon jeu mais réalisation vraiment datée

Comme je l’ai dit au départ, le jeu date de 2007, mais c’est surtout sa finition qui me pose problème. Il n’y a par exemple aucune option graphique ou sonore. J’ai également un peu de mal avec le côté kitsch assumé qui, même si je comprends le délire, donne un résultat assez moche à l’écran et des boss réellement ridicules.

C’est vraiment dommage car à côté de ça le jeu est vraiment bon. Les niveaux sont bien variés, les musiques sont excellentes, le vaisseau répond super bien et le système de fusion est intéressant. Honnêtement j’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer alors que je partais avec un a priori très négatif. Le seul truc qui me tentait à la base est que le jeu est développé par Astro Port, les auteurs d’Armed Seven et Gigantic Army que j’ai déjà testés et aimés.

En résumé, si vous pouvez passer outre sa réalisation datée, je vous conseille chaudement Supercharged Robot Vulkaiser.

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.