This War of Mine : The Little Ones

En novembre 2014 sortait un jeu par comme les autres, conçu par les développeurs de la série des Anomaly Warzone (Earth, Korea et Defenders), qui avait comme volonté de nous faire vivre la guerre du coté des civils. Comme le test de notre cher (mais gratuit) Vasquaal nous le précisait, ce fut une véritable réussite. Aujourd’hui, le jeu nous revient en version Console agrémenté d’un petit plus prévu de longue date et que les PCistes attendent toujours : les enfants.

ThisWarOfMine (2)Anomaly Civil Warzone

Inutile de refaire ici une critique du jeu original puisque cette page reste toujours d’actualité. Pour les paresseux du clic, sachez en tout cas que This War of Mine fut l’un des grands jeux de 2014. Furieusement difficile, très humain dans ce qu’il raconte, il nous laissait gérer une petite équipe de trois personnes très différentes qui tentaient de survivre en milieu très hostile. Après une guerre horrible, un pays bombardé, des pilleurs dans les rues, des abris nulle-part, il est difficile de se nourrir, de se soigner. De vivre, tout simplement. This War of Mine met les civils, les dommages collatéraux, au centre du jeu et de façon très poignante.

ThisWarOfMine (6)Il faut alors gérer le stress, la faim, la soif, la maladie, mais aussi prévoir des tours de garde pour protéger son refuge et les quelques ressources disponibles. Il faut prendre le temps, la nuit, d’aller piller les bâtisses abandonnées aux alentours. Certaines sont encore habitées, par des gens hostiles (que vous devrez éviter ou affronter, péniblement avec vos petits poings) ou par des rescapés qui viendront vous demander de l’aide. Vous pouvez les secourir, en faire des alliés, si vous avez les bons objets. Vous avez aussi le choix de les abandonner, de les piller, voir même de les tuer. Mais tout cela aura d’intenses conséquences sur la psyché de vos personnages.

Ceux-ci avanceront d’un pas plus lent, démoralisés, dégoutés par la vie. Il vous faudra gérer le stress, le moral et tout ce qui s’en suit en trouvant des ressources, en réussissant à créer des objets du quotidien qui deviendront salvateurs. Il faudra en équiper votre maison et survivre un maximum de jours sans mourir, sans voir vos personnages fuir les lieux par abandon. This War of Mine est un jeu extrêmement difficile, autant d’un point de vue récit qu’au niveau de son gameplay.

ThisWarOfMine (3)Comme un enfant, aux yeux de lumière…

Et puis il y a les enfants ! La grande nouveauté de cet épisode qui nous propose d’ailleurs de commencer une partie personnalisée. L’occasion de choisir les conditions de jeu, certains principes de difficulté (un hiver plus rude, moins long, etc) mais surtout vos personnages. Cette option est surtout présente pour ceux ayant déjà retourné le jeu de base et voulant lancer une partie avec leurs personnages favoris, sous des conditions de jeu basées sur ce qui les amuse le plus.

Les enfants, eux, ne sont pas simples à gérer. Ils ont surtout besoin d’un protecteur, ne vous avisez pas à vous lancer dans la partie avec plus d’enfants qu’il n’y a d’adultes sous peine de ne pas dépasser les trois/quatre jours de survie. Mais désormais, avec les enfants, c’est votre condition d’exemple et de mentor qui vous saute à la figure. Les choix cornéliens sont encore plus violents lorsque vous rentrez d’un dernier pillage et que les enfants comprennent que rien ne s’est passé comme prévu. Plus difficile émotionnellement pour quiconque se sent plus coupable quand les actes sortent d’être purs et innocents, la survie se fera bien plus complexe à gérer avec cet ajout.

ThisWarOfMine (4)… Qui voit marcher, au loin un pilleur !

Reste alors le gros point noir du jeu : cette version console fait ce qu’elle peut mais souffre violemment de l’absence d’un clavier et d’une souris. Désormais vous devrez vous placer devant un objet (avec le stick analogie gauche) pour que les actions disponibles apparaissent, puis sélectionner celle qui vous intéresse avec les flèches directionnelles. Cela ralenti clairement les actions et pire, amène beaucoup d’erreurs de sélection lorsque le joueur va trop vite dans une direction, sûr de lui.

La résolution est aussi assez petite, rendant les textes peu lisibles pour ceux étant un peu loin de leur écran. Mais comment faire autrement ? Le portage du PC aux Consoles semble s’être fait « au mieux ». Mais si vous avez un PC, vous savez quelle version favoriser. Bien que cet ajout « The Little Ones » ne soit toujours pas au programmes pour nos bécanes.

This War of Mine est un grand jeu et cette version console ne gâche pas l’expérience. The Little Ones est une extension conseillée surtout à ceux ayant fait le tour du jeu de base. Si vous n’avez qu’une console, vous devrez faire avec ces quelques problèmes cités plus haut mais en toute honnêteté, ce n’est pas impossible et quelqu’un n’ayant jamais joué à la mouture PC ne trouvera pas cela gravissime. Les autres, par contre…

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.