Blasters of the Universe
Windows PlayStation 4

Fier de sa mise en scène digne d’un dessin animé du samedi matin de notre enfance, le jeu de The Secret Location est surtout très difficile. Jeu de tir au pistolet (à divers projectiles que l’on peut débloquer et utiliser en fonction de nos préférences), Blasters of the Universe propose aussi l’utilisation d’un bouclier ou d’une autre arme pour se faire plaisir en combat. Par contre, il va falloir user de son corps pour éviter la tonne de balles qui foncent vers vous, souvent regroupées sous forme d’un symbole que vous pouvez esquiver en passant votre tête sur les cotés ou tout simplement, en vous plaçant bien au milieu de la zone de tir. C’est malin… Mais vite rébarbatif.

La difficulté dans un jeu VR c’est toujours un syndrome de « ça passe ou ça casse » très difficile à maîtriser. Là, dans cet exemple précis, la difficulté frustre si bien que l’on peine à relancer une partie en sachant pertinemment qu’il en faudra une vingtaine de plus pour espérer saisir deux ou trois réflexes obligatoires à une bonne progression.

Réservé uniquement aux fous de la gâchette qui veulent du défi, Blasters of the Universe se sauve surtout par son ambiance coloré et unique. Dommage qu’il se coupe de tout un public « à expérience et fun simple », pourtant principalement visé quand il s’agit de VR.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.