Semblance

Flânant sur le store de la Switch cet été, je suis tombé par hasard sur la page de Semblance. Accompagné à ce moment de quelques amis (et quelques bières), l’un d’eux à lancé “Hey ! Mais c’est Super Meat Boy en pâte à modeler”. C’est vrai que le gameplay à une légère re-Semblance.



Une re-Semblance seulement apparente.

Le jeu est un puzzle-plateformer orienté réflexion plutôt que dextérité, la plupart des niveaux feront en effet appel à vos méninges pour trouver par quel moyen il faudra “déformer” le décor pour avancer. Votre personnage peut sauter, dasher et… bien c’est à peu près tout. Mais ces 2 simples mouvements appliqués aux propriétés du décor vous apporteront de nouvelles possibilités au fil du temps.

Pour commencer, une bonne partie des murs et des sols de Semblance est constitué d’une matière molle et malléable que votre personnage pourra transformer à coup de dash. Face à un grand mur trop haut pour vous, il vous est alors possible de foncer dedans pour le déformer et créer une cavité sur celui-ci. Répétez cette méthode un peu plus haut sur le mur d’en face et ainsi de suite pour vous créer un escalier de fortune, qui vous mènera droit au tableau suivant. La sortie du niveau vous semble trop haute à atteindre ? Placez-vous sous la plateforme précédente et dashez vers le haut pour transformer cette plaque bien droite en plan incliné sur lequel vous pourrez monter pour sauter jusqu’à la sortie. Le concept est simple et c’est le level design qui fait l’intelligence des niveaux. Les mécanismes se complexifient au fur et à mesure avec une courbe de progression parfaitement dosé, aucun tableau n’est trop compliqué, ni à la solution trop capillotractée, tout est toujours finalement simple et bien conçu.



Un jeu qui ne fait pas Semblance

Pour éviter toute lassitude les mondes suivants apporteront de nouvelles aptitudes grâce au décor comme par exemple des murs/sols de pierre très dense qui déformeront votre personnage si celui-ci dash dessus (l’arroseur arrosé). Si votre héros saute sur ou sous un bloc de ce type, il sera alors tout ratatiné et sautera mois haut qu’à l’habitude mais pourra dasher plus loin à l’horizontal. Si à l’inverse vous avez foncé de côté sur ces blocs de pierre dense, vous serez alors très élancer et sauterez très haut mais pourrez dasher bien moins loin à l’horizontale. On se retrouve ainsi à se taper la tête contre les murs pour déformer une plateforme jusqu’alors inaccessible, puis à revenir s’écraser contre le sol bien dur pour s’aplatir, remonter sur cette plateforme alors déformée pour dasher aussi loin que possible et atteindre du bout des orteils (enfin si votre personnage avait des orteils) la sortie du niveau.

Les différents principes s’ajoutent, et se mélangent pour renouveler sans cesse l’intérêt des nouvelles énigme au travers des 4 différents mondes à traverser. Les derniers niveaux en plus d’utiliser toutes les mécaniques du jeu demanderont en plus de la dextérité et un excellent timing, parce qu’on reste quand même dans un jeu de plateforme, ne l’oublions pas.



On Semblance quand même moins qu’en soirée.

Parfait jeu du dimanche gueule de bois ou des longues soirées d’hiver, le titre au gameplay bien ficelé manque d’une bonne dose de punch. Un semblan(ce) de scénario assez peu intéressant et pas très clair tente, en vain, de créer un fil conducteur aux différents mondes. Les graphismes s’ils sont assez sympas au premier abord se renouvellent finalement assez peu et manquent clairement de diversité, mais permettent cependant une excellente lisibilité des niveaux (c’est quand même vachement plus pratique pour résoudre des énigmes). La musique de fond s’efface totalement de notre mémoire dès que l’on fait une pause pour aller à la cafetière. Et la présence de boss (ou de Semblance de Boss) à la fin de chaque monde aurait été la bienvenue. Pour terminer, un dernier point négatif sur la durée de vie du jeu, que l’on peut terminer en 4 heures environ (avec la gueule de bois).


Malgré un manque de personnalité et une durée de vie un peu courte, Semblance est un excellent puzzle-plateformer. Un jeu à petit prix, idéal pour se remuer les méninges, confortablement assis dans son canapé ou même allongé dans votre lit si vous optez pour la version Switch.

Laisser un commentaire