QP Shooting – Dangerous!!

Dans la vie, il y a deux genres de shoot them up. Il y a les sérieux et les parodiques. QP Shooting est plutôt de la dernière catégorie. Il se prend d’ailleurs si peu au sérieux qu’on y dirige une jeune demoiselle aux oreilles et queue de chien à la recherche d’un pudding perdu. Ou comment les japonais semblent obsédés à un tel point par ce dessert au point d’en faire un meme récurrent dans la japanimation et le manga. En attendant de le déguster, notre héroïne va devoir se manger de la boulette cosmique, tout en répliquant à coups de semonce par paquet de mille.

Lire la suiteQP Shooting – Dangerous!!

Chase : Cold Case Investigations – Distant Memories

En voilà un bien beau cadavre réanimé ! Six ans après la fermeture du studio CiNG pour cause de faillite, certains de ses membres se sont retrouvés chez Arc System Works. Six ans plus tard, ils se sont regroupés sous la tutelle de Taisuke Kanasaki (déjà réalisateur sur de nombreux jeux CiNG) pour un jeu dans la veine de ce pour quoi le studio était connu. Ainsi, Chase: Cold Case Investigations – Distant Memories est un mélange entre visual novel, point’n click et jeu d’enquête ; suite spirituelle aux Another Code, Hotel Dusk et Last Window ayant fait la gloire du studio japonais durant les années DS notamment, quand il aurait fallu qu’ils fassent celle de leur compte en banque. Quelques mois après sa sortie au Japon, Chase se retrouve enfin à son tour sur les eShop 3DS occidentaux.


h2x1_3dsds_chasecoldcaseinvestigationsdistantmemories


Qui va à la Chase… ne perd pas sa place

Les anciens de CiNG n’ont pas perdu la main, et ça se sent. On retrouve une certaine ambition et un certain cachet qui leur sont propres, qu’on ne retrouve pas vraiment ailleurs. Stylet à la main, on se retrouve ainsi dans la peau de Shounosuke Nanase, détective aux affaires classées ressemblant étrangement à Kyle Hyde, protagoniste d’Hotel Dusk et Last Window. Assez ironiquement, on enquête sur des événements suspects s’étant déroulés 5 ans plus tôt – comme si le jeu était à propos du cadavre et de la fin abrupte de CiNG eux-mêmes. C’est avec grand plaisir que l’on se (re)plonge dans cette ambiance noire portée par une très jolie bande-son et un design assez soigné (surtout au niveau character design en fait, sinon on retrouve un seul décor, des animations assez basiques et des transitions pas incroyables entre chaque scène). Là où l’on retrouve encore plus de plaisir, c’est évidemment quand l’on découvre une écriture similaire aux jeux CiNG, gage de qualité s’il en est ! Celle-ci se retrouve autant dans les personnages principaux que dans la trame scénaristique du jeu.

L’histoire, plutôt sympathique, se suit alors comme un visual novel : on appuie sur une touche pour passer au dialogue suivant. L’interactivité est assez rudimentaire, se résumant à des choix de dialogue lors d’interrogations et des scènes de recherche d’indice. Le premier consiste globalement à choisir la direction des questions, étant en réalité une sorte de vrai/faux où l’on se fait réprimander en choisissant la mauvaise ligne à dire, pouvant mener à un game over si l’on n’a pas trop suivi et qu’on dérive de l’enquête. Le second se résume à inspecter des photos (après tout, on travaille sur des affaires classées…) et zoomer dans tous les recoins histoire de découvrir quelques indices faisant avancer l’enquête. Concrètement, celle-ci avance toute seule : la plupart des grosses avancées se fera via la seconde détective et assistante, Koto Amekura, qui annoncera avoir trouvé telle ou telle chose après une ellipse. Si le choix d’utiliser des ellipses et de ne faire vivre aux joueurs que quelques moments de chaque journée est un choix intéressant narrativement – notamment pour donner l’impression du temps qui passe ou pour éviter des passages plus fastidieux, on regrette quand même de ne pas finalement pas beaucoup faire un travail de détective soi-même. Il reste assez agréable de se retrouver à recoller les morceaux en même temps que les personnages principaux et ainsi à résoudre le mystère en même temps qu’eux, ce qui est probablement une des plus grandes forces du jeu.


vivaldi_2016-10-16_03-56-47


Distant Memories Of A Time When Games Came Out Complete

Malheureusement, il semblerait que – même après autant d’années – les ex-développeurs de chez CiNG aient toujours leurs échecs financiers précédents en travers de la gorge, ce retour aux sources étant plutôt sage et prudent. Se finissant aux alentours d’une heure de jeu (moins si vous lisez vite, plus si vous lisez lentement), ce Chase: Cold Case Investigations a plus des airs de démo ou de prologue qu’autre chose et laisse énormément sur sa faim. A vrai dire, je ne serais pas étonné que ce soit le cas histoire de tester les eaux et de voir si le public est plus présent que sur la génération précédente. Le pluriel dans le titre ne fait que le confirmer : cela ne serait que le début. Peut-on alors s’attendre à un jeu plus gros à venir ? Ou simplement des enquêtes sortant une à une, dans un format épisodique, sur l’eShop ? Pour l’instant, on ne sait pas vraiment…


Modeste, c’est le mot parfait pour décrire Chase: Cold Case Investigations – Distant Memories. Le potentiel est clairement là, le jeu laissant apparaître tout un tas de trames scénaristiques plutôt intéressantes, surtout dans le contexte de l’écriture et de la maturité pour lesquels les jeux de CiNG sont connus. Le jeu se termine sur une fin complètement ouverte, liant cette première enquête au passé traumatique d’un personnage principal se posant en digne hériter de Kyle Hyde, donnant plus qu’envie de découvrir la suite. Au vu de cela, ce n’est probablement pas un manque d’ambition qui pose problème. On se doute alors que c’est plutôt une crainte de ne pas réussir à se vendre, mais je ne suis pas convaincu qu’une sorte de prologue vendu six euros soit la meilleure des idées, aussi enthousiaste que ce prologue peut nous laisser pour tout ce qu’il pourrait augurer à la suite. Affaire à suivre !

Aragami

L’Aragami est une créature bien étrange. Créature des ombres par définition, l’Aragami y vit et y est le plus à son aise, craignant la lumière de tout son être. C’est néanmoins à la lumière que l’on peut au mieux apprécier ses couleurs flamboyantes et son ombrage divin, à l’image de la déesse Amaterasu. On ne peut l’observer à son plus beau que quelques secondes à la fois, le temps de traverser une ruelle bien éclairée, assombrissant le tout sur son passage, mais le jeu en vaut la chandelle.

Lire la suiteAragami

Tako au Tokyo Game Show, du rêve à la réalité

Bonjour à tous, je suis Christophe Galati, développeur indépendant français de 22 ans, créateur de Tasukete Tako-San. Je viens à vous aujourd’hui pour vous raconter comment, grâce à la communauté de joueurs et développeurs français, j’ai eu l’opportunité d’emmener Tako au Japon pour le Tokyo Game Show 2016. Voici le récit de ce voyage professionnel.

Lire la suiteTako au Tokyo Game Show, du rêve à la réalité

Gamescom 2016 – Preview : Shadow Tactics

Avant que la présentation de Shadow Tactics ne démarre, j’ai eu l’occasion de placer quelques mots avec un de ses développeurs présent. Que dire si ce n’est qu’il m’avait déjà convaincu de l’intérêt de son jeu en citant deux des inspirations qui leur ont servi pour le concevoir. Quand les noms de Commandos et Desperados furent prononcés, une lumière d’espoir s’alluma en moi.

Lire la suiteGamescom 2016 – Preview : Shadow Tactics

Branching Paths : l’indépendant, le futur du JV japonais ?

La plupart la connaissent sous le nom de Katsudon sur la chaîne Nolife. Elle y officie en tant que réalisatrice et monteuse, mais aussi animatrice dès que possible. Anne Ferrero de son vrai nom est un talent de derrière la caméra avant tout et tente de mettre tout ce qu’elle sait au service d’un documentaire qui lui tient à cœur : Branching Paths nous raconte le jeu indépendant au Japon…

Lire la suiteBranching Paths : l’indépendant, le futur du JV japonais ?

Total War : Warhammer

La sortie d’un Total est toujours un petit évènement en soi pour les fans de Jeux de stratégie en temps réel. Cela fait maintenant seize ans que la franchise occupe les disques durs avec un certain succès. Quoi de plus naturel donc qu’un partenariat entre Games Workshop & Creative Assembly afin de nous offrir un Total War qui sorte un peu de la trame historique habituelle.

Lire la suiteTotal War : Warhammer

Gurumin : A Monstrous Adventure

Sorti en 2004 sur PC au Japon puis sur PSP en 2006, ou il fit une traversée vers les Etats-Unis, Gurumin est un jeu jamais sorti en Europe. Enfin ça, c’était sans compter sur Mastiff qui le remet au gout du jour sur PC dans une version assez identique à l’originale… Notre héroïne s’appelle Parin, mais vous pouvez la renommer comme bon vous semble. Habillée en aventurière, elle vit à Tiese Town avec son grand-père quand un beau jour, elle rencontre une jeune enfant à l’apparence bizarre. 

Lire la suiteGurumin : A Monstrous Adventure

Samurai Warriors 4

A chaque numéro, “l’énième” comme diraient les détracteurs de la série, on s’attend à une révolution de gameplay, à un nouveau moteur de jeu et rêvons à quelques idées nouvelles en termes d’objectifs. Si ce quatrième opus de la série Samurai des Musou n’est pas le messie que l’on attend, il a tout de même de belles choses à proposer…

Lire la suiteSamurai Warriors 4

Fatal Frame V : 30 minutes de gameplay sur WiiU

En attendant que Nintendo daigne annoncer une date de sortie en Europe pour le dernier volet de la saga des Fatal Frame (Project Zero chez nous), tout juste sorti au Japon, voici quelques vidéos de youtubeurs nippons pour satisfaire votre appétit d’horreur. Attention tout de même à ne pas trop en regarder, sous peine de vous gâcher le plaisir de la surprise, si d’aventure il finissait par arriver sous nos vertes contrées…

Lire la suiteFatal Frame V : 30 minutes de gameplay sur WiiU